×
  • Bruncher en famille

" J'ai besoin de toute ma liberté"

  • " J'ai besoin de toute ma liberté"

Par Yasmin Sebai –
Émancipée. Délivrée. Dévoilée aux yeux de tous.
Libérée du poids des traditions et des mœurs.
Détachée de l’emprise des esprits arriérés.
….LIBRE.
C’est ce que nous croyions « tous » à propos de la femme tunisienne et ce que nous continuons à croire. Mais l’est-elle vraiment?
Aujourd’hui, je vois encore qu’on inculque aux jeunes tunisiennes des règles pathétiques.
Aujourd’hui, l’homme détient le sceptre de la perfection, soutenu part la religion et les mentalités: c’est l’être fort, celui qui a droit à la plus grande part de gâteau, celui qui jouit de sa vie tandis que sa sœur voit rarement la lumière du jour.
Aujourd’hui, je vois encore que la femme est obligée de répondre à certaines critaires pour être à la hauteur: « كون مستورة », sinon tu n’es qu’une sans-vertu.
Sois obéissante à ton conjoint, sinon tu n’en vaut pas la peine.
Sois propre, fine, délicate, tu es une fille, ne l’oublie pas, sinon tu es une impure.
Tu n’as pas le droit de hausser le ton avec ton frère, encore moins avec ton mari, parce que tu lui appartiens et sans lui tu es réduite à rien. Mais tu te trompes, on a tous les droits, même un de plus que toi.

DOSSIERS SPÉCIAUX