×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

La briseuse de ménage est ronde

  • La briseuse de ménage est ronde
  • foot

La briseuse de ménage est ronde

 

Il y’a quelques années, un fait-divers égyptien a mis tout le Caire en émoi : une femme, lassée de voir son époux tout le temps scotché à la télévision en train de regarder les matchs de football, lui a suggéré un séjour à deux sans télévision. Surprenant son mari regardant quand même des matchs en catimini, elle se jette par la fenêtre.

Le football compte parmi les principaux sujets de discorde qui ternissent la vie du couple, notamment quand il s’agit d’un événement aussi important que la coupe du monde durant lequel l’homme passe quotidiennement entre deux et quatre heures devant la télévision. L’occasion pour lui de réunir « ses potes » et de se faire un après-midi ou bien une soirée entre « mecs », à hurler comme des bêtes fauves et à se disputer sur la manière avec laquelle le joueur aurait dû frapper le ballon et esquiver son adversaire.

Quant à la femme, elle est plongée dans la cuisine en train de préparer les petites amuses bouches qui accompagnent souvent ces réunions footballistiques.

En vérité, le football tend à devenir, chez certains hommes, une addiction comparable à celle de la cigarette ou de l’alcool.

Par ailleurs, l’origine du conflit vient aussi bien de l’homme que de la femme : celle-ci ne comprend pas comment on peut être passionné, à ce point, par un sport « aussi futile » et l’époux ne comprend pas l’agacement et l’exaspération de sa femme. Aussi, il faudrait que la femme soit plus patiente, qu’elle soit plus à l’écoute et qu’elle donne un plus d’intérêt à l’objet de passion de son époux.

Pareillement, l’homme doit être à l’écoute de son épouse, lui consacrer un peu plus de temps entre les matchs, calmer ses ardeurs et l’inviter à partager ses moments de détente en lui expliquant les raisons qui font de lui un inconditionnel du foot. En effet, plus il y’a de la communication entre le couple, plus ils sont capables de dépasser les périodes de conflits.

L’engagement pris à deux, l’entente se réinstallera et le foyer retrouvera son calme d’antan. Donc, mesdames et mesdemoiselles, soyez patientes avec vos « moitiés » et dites-vous toujours que vos hommes supportent certainement votre addiction à Facebook, au téléphone et aux chaussures.

Par Hajer Zarrouk

DOSSIERS SPÉCIAUX