×

Une étude prometteuse : Le Pycnogenol pourrait combattre la perte de densité capillaire chez les femmes ménopausées.

  • Une étude prometteuse : Le Pycnogenol pourrait combattre la perte de densité capillaire chez les femmes ménopausées.

 

Une étude récente, publiée et examinée par des experts, ajoute de nouvelles informations sur les bienfaits du Pycnogenol pour les femmes ménopausées en ce qui concerne la densité capillaire. Cette recherche suggère que le Pycnogenol, un super-antioxydant bien connu, pourrait augmenter la densité des cheveux chez les femmes ménopausées.

 

L’étude en question était une étude en double aveugle, randomisée et contrôlée par placebo. Elle a impliqué 63 femmes âgées de 45 à 60 ans, toutes ménopausées. Parmi elles, 33 femmes ont pris quotidiennement 150 mg de Pycnogenol (répartis en 50 mg trois fois par jour pendant les repas), tandis que les 30 autres femmes ont pris un placebo.

 

L’état et l’évolution des cheveux ont été évalués au début de l’étude, après deux mois et après six mois. Les résultats ont montré une amélioration de la microcirculation du cuir chevelu, une augmentation significative de la densité capillaire et une réduction de la perte d’eau à travers la peau.

 

Selon le Dr. Fred Pescatore, médecin naturopathe et auteur de l’étude, les changements hormonaux pendant la ménopause peuvent souvent conduire à une diminution de la densité capillaire et à des cheveux plus clairsemés. Il souligne également que des cheveux en mauvais état peuvent avoir des conséquences psychologiques importantes, aggravant l’anxiété et la dépression.

 

Pour les femmes qui cherchent à revitaliser leurs cheveux et font face à la perte de cheveux ou à l’amincissement capillaire pendant la ménopause, cette étude présente une nouvelle approche avec le Pycnogenol. Cet ingrédient est déjà reconnu pour ses avantages antioxydants et circulatoires, ainsi que pour ses bienfaits liés à la ménopause et aux soins de la peau.

 

Le Dr. Pescatore souligne également que l’utilisation d’outils de mesure complexes et sophistiqués dans cette étude confère une légitimité aux résultats, ce qui peut être rassurant pour ceux qui recherchent des solutions naturelles pour traiter la perte de cheveux chez les femmes ou pour revitaliser les cheveux.

 

Il est important de rappeler que le Pycnogenol est extrait de l’écorce de pin maritime des Landes et est disponible commercialement sous forme de complément alimentaire. Composé de bioflavonoïdes actifs, d’acides phénoliques et de procyanidines, il possède de nombreuses vertus antioxydantes, bénéfiques pour la peau, le système immunitaire, le cœur, les articulations, la vision, la santé féminine et l’énergie pour les sportifs.

DOSSIERS SPÉCIAUX