×

« Les Filles d’Olfa » remporte le prix du meilleur film international au Filmfest München en Allemagne

  • « Les Filles d’Olfa » remporte le prix du meilleur film international au Filmfest München en Allemagne

Ce long-métrage entre fiction et documentaire (100′) est une coproduction internationale entre la Tunisie (Cinetelefilms prod), la France et l’Allemagne. Il a fait sa première mondiale à Cannes où il a été sélectionné en compétition officielle de la 76ème édition du Festival de Cannes organisée du 16 au27 juin 2023. Sa sortie dans les salles françaises est prévue pour la semaine prochaine, le mercredi 5 juillet.

Le docufiction « Les Filles d’Olfa » de la réalisatrice tunisienne Khaouther ben Hania a remporté le prix du meilleur film international, « ARRI Award », au FilmFest München (Festival du film de Munich) qui est le plus important en Allemagne après la Berlinale.

Le palmarès de cette 40ème édition organisée du 23 juin au 1er juillet 2023, a été dévoilé samedi soir. Dix films ont été primés dans les compétitions CineMasters, CineVision, CineRebels et CineKindl en plus du prix de la FIPRESCI et du prix du public (2). Le prix CineVision attribué au meilleur réalisateur émergent est revenu à un film brésilien, « The Buriti Flower » de Joao Salaviza et Renée Nader Messora.

Un prix  de 50 000 Euros offerts par ARRI

« Les Filles d’Olfa » (Four Daughters, titre en anglais) a été sélectionné dans la section CineMasters. ARRI Award est un prix doté de 50 000 Euros offerts par ARRI (Arnold & Richter Cine Technik) qui est une marque allemande de Matériel de cinéma ayant son siège central dans la ville de Munich.

Ce long-métrage entre fiction et documentaire (100′) est une coproduction internationale entre la Tunisie (Cinetelefilms prod), la France et l’Allemagne. Il a fait sa première mondiale à Cannes où il a été sélectionné en compétition officielle de la 76ème édition du Festival de Cannes organisée du 16 au27 juin 2023. Sa sortie dans les salles françaises est prévue pour la semaine prochaine, le mercredi 5 juillet.

Au casting, la famille d’Olfa (Olfa Hamrouni, Eya Chikhaoui et Tayssir Chikhaoui), en plus d’actrices et d’acteurs professionnels, notamment Hind Sabri, Nour Karoui, Ichrag Matar et Majd Mastoura.

Ben Hania est auteure de cinq longs métrages dont les fictions « Le Challat de Tunis (2014), « La Belle et la meute » (2017) et « L’homme qui a vendu sa peau » (2020), et les documentaires « Zeineb n’aime pas la neige » (2016) et « Les filles d’Olfa » (2023).

En 2010, Ben Hania a réalisé un moyen documentaire (75′), « Les imams vont à l’école ». Elle a également quatre courts métrages dont un film d’école en 20004, « La brèche », « Moi, ma soeur et la chose » (2006), « Peau de Colles (2013) et « Les pastèques du Cheikh » (2018).

Les Filles d’Olfa est un documentaire de création, à la lisière de la fiction

Les Filles d’Olfa est un documentaire de création, à la lisière de la fiction, qui couvre-à travers le point de vu de Hind Sabri- 10 ans du vécu turbulent et agité d’Olfa: une mère tunisienne quadragénaire qui a vu ses deux filles adolescentes se radicaliser, fuguer, rejoindre l’organisation terroriste Daesh en Libye et y être incarcérées suite à une attaque américaine. Ces 10 ans de vécu (de 2010 à 2020), chargés de rebondissements improbables, de souvenirs douloureux, de déni, de culpabilité et de peur….

DOSSIERS SPÉCIAUX