×

LE NOMBRE DE TOURISTES EN BAISSE DE 83 % MAIS LA CONFIANCE REVIENT PEU À PEU

  • LE NOMBRE DE TOURISTES EN BAISSE DE 83 % MAIS LA CONFIANCE REVIENT PEU À PEU

Les arrivées de touristes internationaux ont baissé de 83 % au premier trimestre 2021 en raison du maintien de restrictions généralisées sur les voyages. Cependant, l’indice de confiance établi par l’OMT montre des signes d’un léger retour de la confiance.

Entre janvier et mars 2021, les destinations du monde entier ont reçu 180 millions d’arrivées internationales en moins par rapport au premier trimestre de l’an dernier. L’Asie-Pacifique a continué d’afficher les plus bas niveaux d’activité, accusant une chute de 94 % des arrivées internationales sur ces trois mois. L’Europe a eu la deuxième plus forte baisse (-83 %), suivie de l’Afrique (-81 %), du Moyen-Orient (-78 %) et des Amériques (-71 %). Ceci fait suite à la chute de 73 % des arrivées de touristes internationaux dans le monde enregistrée en 2020, qui en a fait la pire année de l’histoire du secteur.

Le manque de coordination compromet la reprise du tourisme #RestartTourism

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a fait observer : « Il existe un volume considérable de demande comprimée et nous voyons la confiance revenir peu à peu. Les vaccinations seront cruciales pour la reprise, mais il nous faut améliorer la coordination et la communication et faire en sorte que le dépistage soit plus facile et plus abordable dans l’optique de voir repartir le tourisme pour la saison estivale dans l’hémisphère Nord. »

Les vaccinations seront cruciales pour la reprise, mais il nous faut améliorer la coordination et la communication et faire en sorte que le dépistage soit plus facile et plus abordable dans l’optique de voir repartir le tourisme pour la saison estivale dans l’hémisphère Nord

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a fait observer : « Il existe un volume considérable de demande comprimée et nous voyons la confiance revenir peu à peu. Les vaccinations seront cruciales pour la reprise, mais il nous faut améliorer la coordination et la communication et faire en sorte que le dépistage soit plus facile et plus abordable dans l’optique de voir repartir le tourisme pour la saison estivale dans l’hémisphère Nord. »

Globalement, 60 % des experts n’attendent un rebond du tourisme international qu’en 2022, alors qu’ils étaient 50 % dans l’enquête de janvier 2021. Les 40 % restants prévoient un possible sursaut en 2021, mais c’est un peu moins que le pourcentage de janvier. Près de la moitié des experts ne comptent pas sur un retour aux niveaux de 2019 du tourisme international avant 2024 ou après. Les experts sont un peu moins nombreux (37 %), par rapport à l’enquête du mois de janvier, à tabler sur un retour aux niveaux d’avant la pandémie en 2023.

 

DOSSIERS SPÉCIAUX