×

Le Maroc, l’Algérie et la Tunisie espionnés par les Etats-Unis et l’Allemagne depuis 50 ans

  • Le Maroc, l’Algérie et la Tunisie espionnés par les Etats-Unis et l’Allemagne depuis 50 ans

Dans une enquête publiée par ZDF et le Washington Post, des documents classifiés et complets sur les opérations de la CIA révèle comment les Américains et les Allemands ont espionné, pendant plus d’un demi-siècle, plusieurs pays dont le Maroc, l’Algérie et la Tunisie .

Pendant plus d’un demi-siècle, les gouvernements du monde entier, ont fait confiance à une seule entreprise pour garder secrètes les communications de leurs espions, soldats et diplomates.
Dans une enquête publiée conjointement avec le média allemand ZDF, le Washington Post a expliqué, mardi 11 février, citant des documents classifiés et complets sur les opérations de la CIA, comment la société Crypto AG a gagné des millions de dollars en vendant des équipements dans plus de 120 pays au début du XXIe siècle. Mais ce qu’aucun de ses clients n’a jamais su, c’est que Crypto AG appartenait secrètement à la CIA dans un partenariat hautement classifié avec les services secrets allemands.
Ces agences d’espionnage ont «truqué les appareils de l’entreprise afin de pouvoir facilement briser les codes utilisés par les pays pour envoyer des messages cryptés», écrit-on. En d’autres termes, les services secrets allemands et américains espionnaient, à l’aide des appareils de Crypto AG, les clients de celle-ci.
Cette opération, baptisée d’abord sous le nom de code «Thesaurus» puis «Rubicon», se classe parmi les plus audacieuses de l’histoire de la CIA. «C’est le coup d’État du renseignement du siècle», explique le rapport de la CIA, expliquant que «les gouvernements étrangers payaient beaucoup d’argent aux États-Unis et à l’Allemagne de l’Ouest pour avoir le privilège de voir leurs communications les plus secrètes lues par au moins deux (et peut-être jusqu’à cinq ou six) pays étrangers».

DOSSIERS SPÉCIAUX