×

Déconnexion : Retrouver l’équilibre face à l’addiction à Internet.

  • Déconnexion : Retrouver l’équilibre face à l’addiction à Internet.

 

Notre immersion constante dans l’univers en ligne peut parfois rendre difficile la déconnexion. Avec les journées absorbées par les mails, les soirées monopolisées par les réseaux sociaux ou les jeux virtuels, Internet devient omniprésent. Comment s’en libérer ? Voici nos conseils.

 

Selon un baromètre de 2023 (source 1), les Français passent en moyenne 32 heures par semaine devant un écran, une réalité alimentant cette dépendance grandissante. Un tiers d’entre eux ressentent un manque dès le réveil, tandis que cette sensation touche 8 Français sur 10 après seulement trois jours sans connexion. La toile captive, absorbant notre esprit, particulièrement lorsque nous sommes seuls face à notre écran.

 

Internet sert souvent de refuge, offrant une échappatoire aux préoccupations du quotidien. Certains y trouvent détente et apaisement, tandis que d’autres l’utilisent pour des rencontres virtuelles ou même comme une forme d’aventure extraconjugale, explique le Dr Dan Véléa, psychiatre.

 

Les accros au cyberespace ont des profils variés, mais partagent un dénominateur commun selon le Dr Véléa : l’incapacité à gérer l’ennui.

 

Pour ces personnes, la stimulation constante est essentielle, évitant toute forme de routine. Parmi elles, de nombreux cadres hyperstressés voient en Internet un moyen de maintenir leur performance, le transformant parfois en extension de leur lieu de travail.

 

Les joueurs en ligne, notamment ceux des jeux d’argent, dévoilent souvent une personnalité introvertie et une propension à la perte, pouvant conduire à des situations de surendettement alarmantes.

 

Repérer les signes précurseurs de l’addiction à Internet demande de se pencher sur le temps passé en ligne, mais surtout sur l’intensité de la connexion et son impact sur les autres activités quotidiennes, souligne le Dr Véléa. Certains comportements anormaux, tels que le besoin immédiat de se connecter dès le réveil ou l’isolement en ligne signalé par les proches, doivent être pris en considération.

 

La solution n’est pas de bannir Internet, les smartphones ou les ordinateurs de notre existence, mais de rétablir un équilibre adéquat.

 

Comme pour tout sevrage, une démarche progressive est nécessaire. Le Dr Véléa insiste sur la nécessité de combler ce vide laissé par la déconnexion.

 

Les thérapies cognitivo-comportementales se présentent comme un moyen efficace pour réapprendre à gérer le stress, contrôler les pulsions et combler le vide que pouvait occuper l’usage excessif d’Internet.

 

Le rétablissement passe par une révision minutieuse de son emploi du temps, professionnelle et personnelle, dans le but de réduire au strict minimum le temps dévolu à la connexion en ligne.

 

Cette méthode s’avère prometteuse à condition que la personne concernée soit disposée à se remettre en question, conclut le Dr Véléa.

 

 

 

 

 

DOSSIERS SPÉCIAUX