×

« 7 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux personnes en situation de vulnérabilité »

  • « 7 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux personnes en situation de vulnérabilité »

Au programme de cette initiative :

–          Une session de formation au profit des journalistes et des professionnels de médias portant sur : « Le traitement médiatique de la violence cybernétique faite aux femmes et la sécurité numérique », du 07 au 09 juin 2021.

–          Une session de formation au profit des agents de la police et de la garde nationale portant sur : « Accueil et orientation des migrantes », du 08 au 10 juin 2021.

–          Deux ateliers de sensibilisation au profit de migrantes portant sur « Les violences à l’encontre des migrantes et migrants et la santé sexuelle et reproductive», le 09 et 10 juin 2021.

–          Une STREET campagne portant sur : « Mixité ; Egalité, Sécurité», le 11 et 12 juin 2021 portant sur les violences à l’encontre des migrantes et migrants et leurs droits en Tunisie et ce en partenariat avec la Coalition des Associations Humanitaire – Médenine.

–          Des points de consultation de « La clinique numérique », du 07 au 12 juin 2021 au profit des participantes et du grand public autour des techniques de la sécurité numérique.

–          Une application «PRESS -ROOM » dédiée aux journalistes comportant des informations relatives à la thématique de la migration.

Cette action vise à :

–          Sensibiliser le grand public au vécu des femmes migrantes victimes des violences multiples basées sur le genre ;

–          Renforcer les capacités des journalistes, des migrant(e)s en matière des droits humains, des violences basées sur le genre, de la cyber violence et de la sécurité numérique ;

–          Renforcer les capacités des agents de la police et de la garde nationale en matière de prise en charge des femmes migrantes en situation de vulnérabilité ;

–          sensibiliser les migrantes et la population tunisienne sur les questions de prévention de la violence fondée sur le genre, les droits des migrantes et l’accès aux services de la santé sexuelle et reproductive.

Au programme de cette initiative :

–          Une session de formation au profit des journalistes et des professionnels de médias portant sur : « Le traitement médiatique de la violence cybernétique faite aux femmes et la sécurité numérique », du 07 au 09 juin 2021.

–          Une session de formation au profit des agents de la police et de la garde nationale portant sur : « Accueil et orientation des migrantes », du 08 au 10 juin 2021.

–          Deux ateliers de sensibilisation au profit de migrantes portant sur « Les violences à l’encontre des migrantes et migrants et la santé sexuelle et reproductive», le 09 et 10 juin 2021.

–          Une STREET campagne portant sur : « Mixité ; Egalité, Sécurité», le 11 et 12 juin 2021 portant sur les violences à l’encontre des migrantes et migrants et leurs droits en Tunisie et ce en partenariat avec la Coalition des Associations Humanitaire – Médenine.

–          Des points de consultation de « La clinique numérique », du 07 au 12 juin 2021 au profit des participantes et du grand public autour des techniques de la sécurité numérique.

–          Une application «PRESS -ROOM » dédiée aux journalistes comportant des informations relatives à la thématique de la migration.

Cette action vise à :

–          Sensibiliser le grand public au vécu des femmes migrantes victimes des violences multiples basées sur le genre ;

–          Renforcer les capacités des journalistes, des migrant(e)s en matière des droits humains, des violences basées sur le genre, de la cyber violence et de la sécurité numérique ;

–          Renforcer les capacités des agents de la police et de la garde nationale en matière de prise en charge des femmes migrantes en situation de vulnérabilité ;

–          sensibiliser les migrantes et la population tunisienne sur les questions de prévention de la violence fondée sur le genre, les droits des migrantes et l’accès aux services de la santé sexuelle et reproductive.

DOSSIERS SPÉCIAUX