×
  • Bruncher en famille

Le renforcement de l'énergie vitale comme source d'immunité

  • Le renforcement de l'énergie vitale comme source d'immunité

Depuis des temps reculés, les médecins chinois observent que, placées dans les mêmes conditions, certaines personnes résistent mieux que d’autres à la contagion. Ils attribuent ce fait à une constitution physique plus forte et surtout à une « énergie vitale » ou « qi » plus grande.
C’est ce que souligne le Ling Shu §66 intitulé « L’origine de cent maladies » « Bai bing shi sheng pian ».
Les individus les plus robustes et les mieux pourvus en énergie vitale sont, moins que les autres, victimes des épidémies. Cette constatation amène Xun Zi (-313/-238) dans ses « Discussions sur le ciel–concept de nature » (Tian Lun) à insister sur l’importance d’une nourriture saine, d’un entraînement physique approprié et d’un accroissement du potentiel d’énergie vitale, comme étant la meilleure façon de protéger le corps humain contre les maux épidémiques.
Une des formes d’expression de l’énergie au sein de notre corps est ce que l’on appelle l’énergie défensive (Wei Qi). Cette énergie défensive est élaborée sous le contrôle des Reins en lien avec les Poumons (qui contrôle la peau et le système digestif; protège ainsi « l’organisme intérieur » de la pénétration d’agents pathogènes externes)
Cultiver le calme et la confiance pour améliorer son immunité
La Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) met en lien les émotions avec les différents organes (en tant que fonctions énergétiques et non pas seulement en tant qu’organes physiques). En l’occurrence, l’émotion associée aux Reins est la peur. De ce fait, crier au loup peut avoir pour effet de créer un sentiment d’insécurité, une forme de peur qui va atteindre les Reins, et entraîner une moindre qualité et quantité de l’énergie défensive, et donc faire baisser les capacités immunitaires.
L’automne et l’hiver sont des périodes au cours desquelles les agressions externes sont importantes sous forme de vent et de froid. Ces agressions peuvent miner l’énergie des Reins et des Poumons et provoquer rhumes, toux, grippe, bronchite et autres maladies du même genre, d’autant plus si le sujet est déjà affaibli.
Et plus généralement, que faire pour se prémunir de ces désagréments et renforcer ses défenses immunitaires ?
Yang Sheng Fa « Nourrir la vie »
Yang Sheng Fa signifie littéralement « Méthodes pour nourrir la vie ». Elle est issue de l’expérience transmise par les sages de la Chine ancienne, adepte de la philosophie taoïste. Le Taoïsme est l’une des trois grandes écoles philosophiques qui imprègnent la pensée et la culture chinoise traditionnelle, les deux autres étant le Confucianisme et le Bouddhisme.
« Nourrir la vie », c’est savoir comment entretenir sa santé et vivre mieux plus longtemps; conserver la santé, prévenir les maladie, améliorer la santé et prolonger l’espérance de vie par des moyens variés comme cultiver son esprit, avoir une certaine diététique, exercer son corps, avoir une sexualité modérée et s’adapter au froid et au chaud. En bref toutes les activités qui soutiennent la santé et l’améliorent.
Nourrir la vie selon la MTC est explorer et étudier la santé psychologique et physiologique chinoise au travers les âges selon les principes de la MTC.

DOSSIERS SPÉCIAUX