×
  • Bruncher en famille

Tout ce qu'il y a à savoir pour aller nager pendant les règles

  • Tout ce qu'il y a à savoir pour aller nager pendant les règles

Si vous aimez nager, que ce soit sur la plage ou dans une piscine, vous avez peut-être remarqué qu’ une fois que vous êtes dans l’eau l’écoulement de sang s’arrête automatiquement.
La pression dans l’eau a pour effet d’arrêter le flux menstruel… mais si vous riez, toussez, éternuez ou vous déplacez, la pression peut être modifiée légèrement et une petite quantité de sang peut alors s’échapper. La bonne nouvelle c’est que ce ne sera probablement pas visible. Lorsque vous sortez de l’eau après un court moment, votre flux reprendra normalement, donc c’est une bonne idée d’utiliser un tampon ou une cup menstruelle pendant la nage.
D’autant plus, la baignade peut vous aider pour soulager vos crampes, en effet, les exercices de faible intensité comme la natation peuvent réellement aider à soulager les crampes menstruelles. La raison en est que durant l’effort votre corps libère des endorphines, des hormones qui agissent comme des analgésiques naturels. Des recherches montrent également que l’exercice physique régulier peut être efficace pour prévenir le syndrome prémenstruel (SPM). Si votre niveau d’énergie est trop bas, n’hésitez pas à vous reposer et à utiliser des médicaments analgésiques.
Concernant les infections de la peau et les maux d’estomac liés à l’ingestion d’eau contaminée sont des plaintes plus courantes que les infections génitales. Il est très peu probable que vous attrapiez une infection vaginale à cause de la baignade. Cependant, l’eau de piscine chlorée peut irriter votre vagin et votre vulve, ce qui peut entrainer le développement d’infections. N’oubliez pas de prendre une douche après vous être baigné pour réduire l’exposition au chlore et éviter de vous asseoir dans un maillot de bain humide. Si vous remarquez des démangeaisons, des brûlures ou des rejets inhabituels après la nage, consultez votre spécialiste.

DOSSIERS SPÉCIAUX