×

Le phénomène de dévoilement en Egypte

  • Le phénomène de dévoilement en Egypte

Le phénomène de dévoilement en Egypte

Par Hajer Zarrouk

Depuis des décennies, le voile s’est révélé comme l’accessoire numéro un de la femme égyptienne.
Objet de revendication, de démarcation culturelle ou bien de déféminisation volontaire, les femmes égyptiennes – aussi bien issues des milieux populaires qu’aisés – se sont mises au voile depuis les années quatre-vingts avec la montée des idéologies religieuses, notamment celle de la confrérie des Frères musulmans, et l’émigration massive des travailleurs égyptiens aux pays du Golf.
Le nombre des égyptiennes voilées a également augmenté dans les années quatre-vingt-dix avec l’arrivée de la télé-prédication et la conversion de plusieurs d’entre elles à un islam rigoriste qui prêche la vertu à travers le port du voile et les discours moralisateurs de prédicteurs financés par les sociétés hyper-masculines de la région du Golf.
Après la chute du régime de Moubarak, les Frères musulmans ont eu finalement ce qu’ils espéraient depuis longtemps : le pouvoir. Aussi, le voile dit « islamique » s’est imposé comme l’habit féminin de prédilection et sa présence est devenu incontournable dans l’espace public égyptien au point que les islamistes organisaient, via la télévision et les réseaux sociaux, des campagnes en faveur du port du voile comme « la campagne d’un million de voiles ». D’un autre côté, les filles non voilées ont été la cible d’harcèlement sexuel et moral en les poussant à porter le voile, en les insultant et en les lynchant en public.
Pourtant, au lendemain de la destitution du président Morsi et de la disgrâce des islamistes, la société féminine égyptienne commence à changer. De plus en plus conscientes de la futilité du port du voile et de son caractère purement idéologique, les femmes égyptiennes se sont mises à se dévoiler dans une volonté de montrer leur déception quant à la politique des Frères musulmans et de mettre un terme à des siècles de phallocratie et à des diktats sociaux vieux de 3000 ans (le voile est un habit féminin qui est apparu bien avant l’islam, le christianisme et le judaïsme).
Avec le commencement de cette vague de dévoilement en Egypte, les femmes musulmanes refusent progressivement l’étiquette de « Aoura » et de « Fetna » que l’homme leurs a collée, s’émancipent de leur statut de femme « objet » et s’imposent comme un individu à part entière, sans aucune connotation purement sexuelle.

DOSSIERS SPÉCIAUX

wso shell asyali kizlar sex porno escort bayan telefonlari kizlik bozma porno doviz hesapla +18 filmler jigolo sitesi pendik escort kartal escort maltepe escort kurtkoy escort tuzla escort maltepe escort pendik escort hızlı escort kartal escort porno video kurtköy escort pendik escort umraniye escort tesetturlu escort tesetturlu escort beylikdüzü escort sirinevler escort beylikdüzü escort istanbul escort sirinevler escort istanbul escort şişli escort
instagram takipçi hilesi wordpress adult teması meme büyültme hacklink satış e sigara hacklink