×

Arabesque.tn souffle sa 7ème bougie

  • Arabesque.tn souffle sa 7ème bougie

D’un rose symbole de séduction et de fidélité, celles du journalisme en ligne; d’un blanc symbole de lueur d’espoir que souhaite partager la ligne éditoriale du site, d’un mauve symbole de noblesse que le site véhicule à travers les valeurs de sa fondatrice, et enfin d’un gris reflétant la neutralité, celle du contenu de l’information publiée, est né, il y a sept ans le journal d’information en ligne Arabesque.tn.
La flamme d’amour du journalisme de Nayma Chermiti, fondatrice du site, ne cesse de s’arrêter. Depuis sept ans, elle porte le même enthousiasme et s’engage plus que jamais pour mener son projet au bout et mettre en pratique chaque jour son engagement par la profession.
Libre est indépendant, en langue arabe et française, Arabesque.tn vient tout juste de lancer son nouveau design look pour mieux présenter un contenu séduisant, crédible et toujours à la pointe de l’actualité.
Reconnu par la Fédération tunisienne des directeurs de journaux et le Syndicat des journalistes comme étant un média respectant les normes de la profession, le site Arabesque.tn est classé parmi les médias en ligne les plus visités en Tunisie.
La version française du site lancée en 2017 a connu le même succès que la version arabe et a enrichi la scène médiatique francophone tunisienne.
Arabesque.tn propose aux lecteurs des rubriques dédiées à l’actualité, à l’économie, aux faits divers, à la culture, aux technologies, et au style de vie. Le site se distingue par la rubrique « fashion police » orientée people et très appréciée par ses lecteurs ainsi que les capsules vidéo réalisées avec des célébrités et personnalités connus dans différents secteurs.
« La crise causée par le Covis-19 nous a permis de repenser le rôle du numérique dans la société ». La fondatrice du site pense que cette crise semble faire émerger des changements positifs vis-à-vis au digital. « Aujourd’hui, en pleine crise sanitaire mondiale, les médias en ligne ont joué un rôle primordial dans la diffusion de l’information », confirme Nayma Chermiti. Il est important de préciser que les médias en ligne sont obligés de revoir leurs rythmes de production en fonction des réseaux sociaux, qui apportent des news sans interruption et de partout, ajoute-elle.

DOSSIERS SPÉCIAUX