×
  • Bruncher en famille

#Coronavirus: Est-ce-que les femmes y sont moins sensibles?

  • #Coronavirus: Est-ce-que  les femmes y sont moins sensibles?

« Nous observons que les hommes meurent plus du virus », vient de constater la professeure Sarah Hawkes, directrice d’un centre de recherche sur le genre et la santé au Royaume-Uni, le UCL. Selon elle, les hommes auraient « entre 10 % et 50 % de plus de chances d’en mourir que les femmes ».
Avec la progression de la pandémie liée au virus SRAS-Cov-2 couramment appelé Covid-19, une donnée devient de plus en plus évidente : le virus affecte et tue plus les hommes que les femmes. Cela a été observé en Chine et c’est également le cas dans l’un des pays d’Europe les plus touchés, l’Italie. 60% des cas de la maladie Covid-19 sont des hommes, ces derniers constituant près de 70% des patients décédés, selon l’Agence nationale de santé publique (document en italien). Cette disparité liée au sexe a été également observée lors de précédentes épidémies de coronavirus, comme celles du SRAS (responsable d’une épidémie en 2003), ainsi que du MERS (responsable, lui, d’épidémies au Moyen-Orient et toujours en activité).
Plusieurs éléments pourraient expliquer ce biais de sexe. Certains seraient liés au mode de vie. Par exemple, en Chine les hommes fument plus que les femmes et ont aussi un taux plus élevé de diabète de type 2 et d’hypertension artérielle. D’autres facteurs seraient d’ordre biologique, les femmes développant des réponses immunitaires de plus forte amplitude et de meilleure qualité que les hommes en réponse à des infections virales ou aux vaccins“. Les raisons de cette réponse immunitaire accrue chez les femmes sont probablement multifactorielles, et mettent en jeu les hormones sexuelles et probablement des facteurs génétiques portés par le chromosome X que les femmes ont en deux exemplaires et qui portent de nombreux gènes de l’immunité.
Les hormones sexuelles, comme les œstrogènes chez les femmes et les androgènes chez l’homme sont capables de réguler les cellules du système immunitaires.

DOSSIERS SPÉCIAUX