×
  • Bruncher en famille

Bientôt l'arrivée de la pilule contraceptive pour homme

  • Bientôt l'arrivée de la pilule contraceptive pour homme

 On nous  en parle depuis quelques temps, la pilule pour homme est en bonne voie. Ce comprimé à avaler tous les jours permet d’éviter une grossesse non désirée chez la femme. L’annonce a été faite au congrès de la société américaine d’endocrinologie, appelée ENDO 2019. Baptisée du doux nom de de « 11-beta-MNTDC », une pilule contraceptive a passé la première étape avant sa mise sur le marché.

Ce comprimé est à prendre oralement et présente une double activité androgénique et progestogénique,  « une fois métabolisée en 11β-methyl-19-nortestosterone (11β-MNT), elle se lie à la fois aux récepteurs des androgènes et aux récepteurs de la progestérone, supprimant ainsi la production de gonadotrophine ».
Une étude sur 40 volontaires
Les auteurs ont  mené une étude de phase  sur 40 volontaires sains masculins sur une période de 28 jours : 10 ont reçu un placebo, 14 une dose orale quotidienne de 200 mg et 16 une dose quotidienne de 400 mg. Au bout de 24 heures, les niveaux de testostérone avaient considérablement diminué dans les 2 groupes sous traitement, sans effets secondaires importants, et notamment sans dysfonction érectile.
Dans les 24 heures qui suivent la prise du contraceptif, les niveaux de testostérone étaient les mêmes que ceux observés chez des patients atteints de déficit androgénique. Cette diminution est deux fois plus importante si la prise a lieu en même temps qu’un repas. Les auteurs précisent qu’une durée d’observation de 28 jours est trop faible pour observer une baisse effective de la production de spermatozoïdes, qui intervient normalement au bout de 60 à 90 jours de faible niveau d’hormone androgénique.
Des effets secondaires légers
Parmi les effets secondaires légers, on note la fatigue, l’acné, les maux de tête, une libido un peu abaissée et de légers troubles de l’érection, mais l’activité sexuelle ne baissait pas. De plus, aucun participant n’a arrêté son traitement à cause des effets indésirables, et ils ont tous été diagnostiqués en bonne santé à l’issue du test. « Nos résultats montrent que cette pilule, qui combine deux activités hormonales en une, va abaisser la production de sperme tout en préservant la libido », a noté la chercheuse Christina Wang.
 
 

DOSSIERS SPÉCIAUX