×
  • Bruncher en famille

Confidences de Femme : "J'ai voulu trouver l’amour sur les réseaux sociaux…"

  • Confidences de Femme : "J'ai voulu trouver l’amour  sur les réseaux sociaux…"

 
 
 C’est le sourire aux lèvres que  Wafa nous a raconté son histoire un peu rocambolesque :
« Il s’appelait N, 36 ans, belle photo de profil mais la seule mise à part une autre photo de dos en noir et blanc. Mignon, il avait un discours franc et voulait rencontrer une femme pour une relation sérieuse !!
Il se disait entrepreneur, prisonnier d’un mariage plan-plan et présent pendant la semaine sur Tunis. Rentrant auprès de Madame le week-end.
Robe noire, peu de parfum, talons, petit sac . J’étais à la fois nerveuse et impatiente de tester ma nouvelle âme
Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai rencontré finalement « N », 42 ans, gérant d’un restaurant, chauve, 1m75.
« Oui j’ai un peu menti sur mon profil« … Sans rire ?! Je ne me voyais pas partir en claquant la porte, je me suis dit qu’il avait du avoir peur de toute la concurrence sur FB, qu’il avait fait ça « pour la bonne cause », qu’il ne devait pas être méchant, que son histoire m’intéressait.
Après une conversation intéressante mais classique « que fais-tu dans la vie ? », « et ton mariage ?, « Pourquoi es-tu infidèle ? », « Tu penses quoi de… ?« , il me disait que je lui plaisais beaucoup, et qu’il rêve de vivre le vrai amour qu’il n’a jamais connu
Il ne me plaisait pas physiquement  mais  il fallait que je me lance. Après tout, j’avais 40 ans,  et  j’avais envie d’avoir (au moins) une relation dans ma vie si triste.
 
Comme débutaient tous les infidèles, il a passé des heures à me raconter ses souffrances vécues à coté d’une femme qu’il n’a jamais aimé, qu’elle ne partageait  rien avec lui, une épouse super égoïste, et qu’il est entrain de préparer son divorce.
La deuxième partie de notre rencontre était consacrée à ses promesses, et qu’il est prêt à tout faire pour sa future bien aimée, …il me parlait de lui, sans me donner l’occasion
de m’exprimer.. j’ai passé quatre heures à l’écouter sans mettre un mot. Un discours interminable, voulant me démontrer à quel point il est sentimental et rêveur…
 
A l’heure de quitter, il était neuf heure du soir, je le voyais  presque choqué d’apprendre que je comptait rentrer chez moi. « Mais tu ne passes pas la nuit avec moi ??? »
Une phrase qui m’a tué, j’ai tout de suite compris  qu’il ne cherchait qu’une maitresse  qui doit en plus, assumer tous ses complexes.
« Non », j’ai répondu fermement.
Sa réaction  était presque violente, comme s’il a perdu son temps pour rien, et l’homme sentimental s’est transformé d’un coup en un homme méchant, stressé, pressé  avec une regard dur et obscur
Emue, je le voyais quitter, me laissant seule, vers dix heure du soir, dans la réception d’un hôtel, dans la zone de Gammart.  Même pas motorisé, je devais assumer mon chemin de retour…une expérience qui n’était pas facile ..du tout.
 

DOSSIERS SPÉCIAUX