×

Les avatars arrivent !!!

  • Les avatars arrivent !!!


Un peu comme Bitmoji de Snapchat, la nouvelle fonctionnalité de Facebook permet de créer son personnage virtuel qu’il est possible d’utiliser dans les commentaires, dans les Stories ou sur Messenger. Cette option existe déjà depuis plus d’un an en Australie, en Europe depuis le mois de d’Avril, et maintenant en Afrique. Par rapport aux autres acteurs comme Apple ou Snapchat, Facebook arrive un peu tard avec ses avatars, mais il vaut mieux tard que jamais.

Cette option se déploie actuellement de manière discrète et progressive. Elle ne sera d’ailleurs pas proposée directement aux utilisateurs. Si vous ne voyez pas encore la fonction apparaître sur votre compte Facebook, pas de panique. Facebook est adepte de déploiements par vagues. La fonctionnalité devrait donc être activée chez vous très prochainement.
Selon Fidji Simo, la directrice de Facebook :
« Beaucoup de nos interactions se déroulent en ligne ces jours-ci, c’est pourquoi il est plus important que jamais de pouvoir s’exprimer personnellement sur Facebook (…) Avec autant d’émotions et d’expressions à choisir, les avatars vous permettent de réagir et de vous engager plus authentiquement avec la famille et les amis à travers l’application »
Vous pouvez utiliser votre avatar de nombreuses façons, notamment dans les commentaires, les stories, Messenger et bientôt les publications avec un arrière-plan. Avec un tel choix d’émotions et d’expressions, les avatars vous permettent de partager vos réactions et sentiments avec votre famille et vos amis à travers l’application. Vous pouvez personnaliser votre avatar avec des coiffures, des teints, des tenues, des autocollants de soutien COVID-19 et bien plus encore.
La fin des émoticônes ?
Serait-ce la fin de nos fameuses émoticônes universelles ? Selon TechCrunch, sur Snapchat plus de 70% des personnes utiliseraient les Bitmoji. Il est clair que l’avatar personnalisé rencontre donc un franc succès. On peut aussi penser que le fait de voir les réactions s’afficher à l’écran sous forme d’avatar génère une production d’ocytocine chez votre interlocuteur. Seules les neurosciences nous le diront.

DOSSIERS SPÉCIAUX