×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

La ministre espagnole de l’Economie refuse une photo où elle est la seule femme

  • La ministre espagnole de l’Economie refuse une photo où elle est la seule femme

Nadia Calviño avait prévenu en février dernier qu’elle ne poserait plus en photo ni ne participerait à un débat si elle était la seule femme conviée. Ce 10 mai, lors du Madrid Leaders Forum, elle a ajouté le geste à la parole. Un encouragement, espère-t-elle, à davantage de parité.

« Je ne vais pas refaire de séance photo où je suis la seule femme. Je ne participerai plus jamais à un débat dans lequel je suis la seule femme ». En février dernier, Nadia Calviño, ministre espagnole de l’Economie, invitait les « femmes de pouvoir » à « lever la voix » pour dénoncer le manque de parité dans les entreprises et dans la société en général.

Ce mardi 10 mai, alors qu’elle était invitée au Madrid Leaders Forum, la ministre a mis ses promesses à exécution, quittant le photocall de l’événement quand elle s’est rendue compte qu’elle n’était entourée que d’hommes. « Je suis désolée, je le suis vraiment. Nous aurions dû en parler », a-t-elle expliqué en s’éloignant des objectifs.

 

Finalement, la ministre a fini par poser pour la photo officielle, car la secrétaire générale du CEIM, Sara Molero, était également présente. Son geste a été applaudi sur les réseaux sociaux, même s’il a aussi subi quelques commentaires agressifs de la part de profils « assez prévisibles », observe encore Publico.

Les internautes ont ainsi principalement loué le fait qu’elle se soit « exécutée », en agissant d’une manière qui, peut-on espérer, pourrait déboucher à davantage de parité. Car c’est aussi en encourageant les événements officiels et les entreprises en tout genre à mettre en avant les femmes qui oeuvrent à leur réussite, que les mentalités évolueront. »

« Voyons si l’exemple se répand », lit-on sur Twitter. Un exemple qui, toutefois, doit être suivi de mesures concrètes pour instaurer l’égalité femmes-hommes.

 

 

DOSSIERS SPÉCIAUX