×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

France, législatives : la femme de chambre Rachel Kéké élue à l’Assemblée

  • France, législatives : la femme de chambre Rachel Kéké élue à l’Assemblée

L’ex-ministre des Sports Roxana Maracineanu balayée dans la 7e circonscription du Val-de-Marne. La championne du monde de natation 1998 a été battue par la candidate  Nupes Rachel Keke (50,3 % des suffrages contre 49,7 % ; soit moins de 200 voix d’écart).

Déjà devancé au premier tour des élections législatives, elle n’a pas réussi à se remettre à flot face à la femme de chambre qui s’est révélée médiatiquement lors de la longue greve hotel Ibis paris.

Elle se définit comme une « guerrière » qui veut « faire du bruit » au Palais-Bourbon. Porte-parole de la longue grève des femmes de chambre de l’Ibis Batignolles, Rachel Kéké a été élue députée, dimanche 19 juin, au second tour des législatives. Son objectif : porter la voix des travailleurs « invisibles » à l’Assemblée.

Mère de cinq enfants, Rachel Kéké est née en 1974 dans la commune d’Abobo, au nord d’Abidjan, d’une mère vendeuse de vêtements et d’un père conducteur d’autobus. Elle est arrivée en France en 2000 et a été naturalisée en 2015.

DOSSIERS SPÉCIAUX