×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Chanel et Saint Laurent s’allient pour lutter contre la contrefaçon

  • Chanel et Saint Laurent s’allient pour lutter contre la contrefaçon

Chanel et Saint Laurent s’attaquent, main dans la main, au fléau qui ravage artistiquement et économiquement le monde du luxe depuis des années. Par le biais d’un communiqué commun, les deux maisons ont ainsi fait connaître leur union pour défendre la propriété intellectuelle des marques et ainsi, lutter contre la contrefaçon et le plagiat.

Repris dans la story Instagram de Saint Laurent, le manifesto indique que « les maisons de mode et de couture françaises sont des éléments essentiels du patrimoine de la France. Leur créativité, leur savoir-faire et leur capacité à inspirer des millions de personnes dans le monde contribuent au rayonnement mondial de l’industrie française. Nous devons protéger la véritable créativité et l’ingéniosité des entreprises parasites dont le modèle économique repose sur le plagiat et la contrefaçon. »

chanel saint laurent contrefacon
©Instagram Saint Laurent

Chanel a indiqué que le message ne s’adressait à aucune entreprise particulière et n’a pas signalé une quelconque action en justice. Si la nature exacte de cet engagement n’a pas été détaillée, la griffe de la rue Cambon a cependant précisé que les deux maisons étaient « alignées », et, le cas échéant, « se soutiendraient pour défendre la créativité contre les pratiques commerciales parasitaires ».

Alors que la contrefaçon et le plagiat pénalisent la propriété intellectuelle des marques mais aussi leur rayonnement créatif, la problématique s’avère tout aussi impactante en terme de business. En effet, selon le Global Brand Counterfeiting Report 2018, les pertes subies par les maisons de luxe en raison de la vente de contrefaçons sur internet se sont établies à hauteur de 30,3 milliards de dollars en 2017 : un chiffre en explosion alors que la crise du Covid-19 a précipité l’hyper-digitalisation des usages et auquel il convient d’ajouter les ventes physiques de produits contrefaits à travers le monde.

DOSSIERS SPÉCIAUX