×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

L'appel de la nation en temps de guerre

  • L'appel de la nation en temps de guerre

Par Jamel Saber
Suite à l’annonce du 15 avril 2016 de Lotfi Ben Whida, DG de la conscription et de la mobilisation de l’institution militaire tunisienne, dans laquelle il a révélé à ce sujet que la première promotion 2016 est composée de 12.000 jeunes. L’inscription concerne les jeunes ayant entre 20 et 35 ans et qui n’ayant pas effectué le devoir militaire auparavant. Ceux n’ayant pas de diplômes recevront 100 dinars par mois, et le double pour Les diplômés du supérieur. Et ce durant toute la première année de service. Les jeunes recrutés bénéficieront en outre de la gratuité de nourriture, des uniformes et du transport. Le service militaire après une année pourrait être couronné par un recrutement au sein de l’armée nationale. Au finale le service militaire est volontaire, il n’y aura pas de rafles.
Sachant comme déclaré auparavant par Essid et BCE, que la Tunisie est en guerre ouverte et durable contre le terrorisme, et surtout avec les bruits de « bottes de guerre » en Libye suite aux déclarations des grandes puissances, pour une intervention militaire imminente dans ce pays frère, avec comme objectif avancé, détruire Daech et mettre fin à cette guerre civile qui dévaste depuis quelques années ce pays limitrophe.
Sachant aussi que je respecte les décisions de l’institution militaire et que je suis loin de les contester, mais je considère qu’en rapport avec l’équation socio économique et sécuritaire, fragile en ce moment dans mon pays, et pour participer de suite à cet effort de guerre sacré afin d’éradiquer le terrorisme chez nous, sans oublier de se protéger des « dommages collatéraux « de la guerre prévisible en Libye.
Je propose donc comme « formule extrême » la révision de la loi n° 2004-1 du 14 janvier 2004 relative au service national comme suit, pour passer de l’effectif actuel d 45 à 80.000 militaires en 3 ans :
1 ) Appel aux jeunes de 18-35 ans de se présenter pour accomplir leurs services militaires obligatoires, avec 6 mois ferme de prison d’office pour ceux qui font défauts.
2 ) Rafles de la police militaire tous azimuts pour repêcher les récalcitrants .
3 ) Surseoir aux dérogations et sursis faites pour les étudiants, affectations individuelles et autres circonscrits en dehors des unités forces armées .
4 ) Passage à 2 ans de service national au lieu d’une actuelle.
5 ) Obligation également pour les filles d’accomplir le service national comme c’est d’usage dans plusieurs pays.
6 ) Allocation mensuelle de 250 dinars pour les circonscrits diplômés et la moitié pour les autres.
Sachant que cette proposition ne va pas plaire à beaucoup de mes amis et à d’autres, mais faut faire la part des choses et se sacrifier pour son pays. Etre patriote c’est avant tout accomplir son service militaire surtout en temps de guerre. Au final la victoire est notre, celle du bien contre le mal.

DOSSIERS SPÉCIAUX