×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

La Tunisie 2ème producteur mondial d'huile d'olive, que demande la chambre des exportateurs à l'Etat?

  • La Tunisie 2ème producteur mondial d'huile d'olive, que demande la chambre des exportateurs à l'Etat?
  • IMG_5290
  • IMG_5292
  • IMG_5295 - Copie
  • IMG_5297
  • IMG_5300
  • IMG_5301

Comment faire de la Tunisie le 2ème producteur mondial d’huile d’olive de façon durable? Ceci est la question qu’a posé la Chambre Syndicale Nationale des Exportateurs d’Huile d’Olive lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 10 novembre au siège de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), modérée par le président de la chambre M. Abdesselem Loued.
Lors de la saison 2014-2015, la Tunisie est parvenue à se hisser à la première place mondiale des pays exportateurs d’huile d’olive.  Les exportations tunisiennes d’huile d’olive ont en effet, atteint durant cette campagne 311000 tonnes, dont 20000 tonnes d’huile conditionnée générant des recettes importantes de 2000 millions de dinars. La Tunisie a devancé dans ce sens, l’Italie qui a exporté 208000 tonnes et l’Espagne qui a occupé la 3ème place des pays exportateurs d’huile d’olive avec 185000 tonnes. Cette production record, durant cette exceptionnelle campagne 2014-2015, a d’un autre côté permis à la Tunisie de se hisser à la deuxième place mondiale des pays producteurs d’huile d’olive avec une production de 350000 tonnes. Notre pays s’est classé derrière l’Espagne qui a consolidé sa position en tête des pays producteurs avec 840000 tonnes. Il a devancé la Grèce  et l’Italie qui ont occupé respectivement la 3ème et la 4ème place avec des productions de 300000 et de 220000 tonnes.
En effet, depuis la création, en 2005, d’un fonds de promotion d’huile d’olive financé entièrement par les exportateurs qui lui consacrent 0.5 % des revenus des exportations en vrac, la Tunisie ne cesse d’améliorer ses résultats et de conquérir de nouveaux marchés.
Cependant, malgré ces prouesses, la chambre pense que la Tunisie demeure capable de réaliser de bien meilleurs résultats et de se positionner durablement comme deuxième producteur mondial d’huile d’olive. Ce défi, dont les professionnels sont capables de relever, nécessite entre autres la révision des législations qui concernent le système de production, de conditionnement et d’exportation, la simplification des procédures de contrôle technique à travers l’instauration de l’autocontrôle et du contrôle après l’exportation.
Il nécessite aussi l’encouragement de cette activité, le soutien direct de l’exportation de l’huile d’olive conditionnée ainsi que le soutien par l’Etat du fonds de promotion des exportations de l’huile d’olive, le suivi des circuits de distribution à l’étranger et la promotion de cette denrée sur les marchés extérieurs, afin d’en faire une belle vitrine de la Tunisie à l’étranger.
Les prochains objectifs de la Chambre Nationale Syndicale des Exportateurs d’Huile d’Olive seront donc de renforcer ces résultats en allant à la conquête de nouveaux marchés et en réussissant à atteindre une production de 300 mille tonnes chaque année et à exporter 50 mille tonnes d’huile d’olive conditionnée.

DOSSIERS SPÉCIAUX