×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Terrorisme en Tunisie, où va-t-on ?

  • Terrorisme en Tunisie, où va-t-on ?

Par Sayari Jihène
 
26 juin 2015, une nouvelle choquante passe en boucle sur nos ondes radios et nos chaines, on vient d’annoncer la mort de dizaine de personnes sur la plage d’un hôtel à Sousse !
Un jeune homme débarque sur la plage de l’hôtel, un parasol à la main, dégaine une kalachnikov et tire sur les dizaines de touristes allongés sur leur transats entrain de bronzer sous notre beau soleil, il avance ensuite vers la piscine puis vers la réception et fait d’autres victimes…
Le monde entier retient son souffle, quel sera le bilan de ce triste attentat, de 27 morts et une dizaine blessés le bilan s’alourdit bien vite et passe à 39 morts, paix à leurs âmes ! Différentes nationalités figurent sur la liste des victimes, des Allemands, des Belges, des Anglais, de pauvres touristes venus pour passer du bon temps dans notre pays et pour encourager entre-autres le tourisme après l’attentat du bardo de mars dernier.
Les chaines nationales et internationales se relaient l’information, tout les yeux sont braqués sur nous, les réseaux sociaux partagent les photos et les vidéos de l’attentat, des photos choquantes, des corps, des transats, des parasols, des maillots de bains et du sang tout ça dans le même tableau !
Des centaines de questions défilent dans nos têtes, qu’arrive t-il à notre pays ? Est-ce la fin du tourisme ? Où va-t-on désormais ?
Beaucoup de réactions d’hommes politiques, beaucoup de plateaux animés de débats sur le pourquoi du comment de la chose, beaucoup d’analyses par-ci, par-là mais dans la tête du plus simple des tunisiens, comme dans celle du plus sage, la vision à moyen et à long terme est floue ! Nul ne peut désormais prévoir la suite des événements parce que en faite tout dépend de la réaction de l’état face à cette monté de violence effrayante mais pas seulement celle de l’état !
Une main de fer, c’est ce qu’il faut mais derrière une question importante se pose  comme le souligne en grand titre le figaro :« La Tunisie peut être tentée de renoncer à la démocratie par peur du péril djihadiste », expliquant que même si  le scénario Libyen n’est pas d’actualité  dans notre pays, le processus démocratique est actuellement menacé par la multiplication des attentats et que cela peut entraîner l’opinion vers la tentation sécuritaire de renouer avec les pratiques de l’ère Ben Ali.
Sur France-info un grand titre pointe du doigt le pouvoir tunisien « Attentat en Tunisie : nonchalance et incompétence du pouvoir tunisien »  l’article  dénonce la faiblesse des mesures prises pour venir à bout de ces actes barbares et je cite particulièrement les mots de Mezdi Adar , ancien ambassadeur de la Tunisie à L’Unesco  repris par l’auteur de l’article « En Tunisie, on n’a pas pris la mesure et l’ampleur de la métastase de l’islamo-terrorisme dans notre pays ».
Oui c’est dur mais les faits sont là, quelques mois après l’attentat sanglant du Bardo la Tunisie est de nouveau victime de ce fléau, acte semblable, laps de temps réduit, a-t-on été assez prévoyants? A-t-on pris les menaces qui planent sur notre pays au sérieux ? Qui faut t-il pointer du doigt ?
Trop tard et perte de temps je dirais, car au lieu perdre du temps à vouloir identifier les coupables il vaudrait mieux s’unir et arrêter de s’accuser à tord et travers.
Le plus important pour l’instant c’est de travailler ensemble main dans la main, que ce soit les médias, les hommes politiques, les partis, la société civile, les citoyens, etc. Tous doivent faire partie du plan d’action de la lutte anti-terroriste de la Tunisie !
Et tout en espérant voir cesser ce cercle de violence, notre pays a besoin de chacun de nous parce que la menace plane non seulement sur le secteur du tourisme mais aussi sur l’économie en général, sur le pouvoir d’achat, la qualité de vie du tunisien sur ces libertés et aussi et malheureusement sur sa vie.
Il  est temps de s’investir ensemble dans cette lutte et arrêter d’être spectateur sans tomber non plus dans la paranoïa !

DOSSIERS SPÉCIAUX