×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Kokola : La mode pour les chiens

  • Kokola : La mode pour les chiens
  • Asma-Ahmadi-d’une-amatrice-à-une-jeune-propriétaire-de-Kokola-5
  • Asma-Ahmadi-d’une-amatrice-à-une-jeune-propriétaire-de-Kokola-4
  • Asma-Ahmadi-d’une-amatrice-à-une-jeune-propriétaire-de-Kokola3
  • Asma-Ahmadi-d’une-amatrice-à-une-jeune-propriétaire-de-Kokola2

C’est bien de là, des cœurs de jeunes femmes tunisiennes que les bonnes idées naissent et évoluent. Partant d’une simple idée arrivant à un projet bien concrétisé, d’une petite clientèle à une réussite énorme : Asma.A , jeune enseignante, pour elle avoir un chien chez soi pouvait apporter de la joie et de la gaieté. C’est à partir de cet amour que Asma à choisi d’allier confort et pratique dans un projet de couchage des chiens…
Vous savez que la Tunisie n’est pas un terrain d’investissement favorable dans ce secteur et pourtant, vous avez insisté à concrétiser votre projet de couchage des chiens. Nous aimerions en savoir d’avantage à propos de ce projet. Quand est ce que vous avez eu le déclic afin de vous lancer ?
En 2010, j’ai eu ma première chienne, c’était un coup de cœur ! Très vite, j’ai en ai eu une deuxième et adopté deux autres à la file.
Je ne connaissais rien des chiens et j’ai découvert à quel point le fait d’avoir un chien chez soi pouvait apporter de la joie et de la gaieté. Bien entendu, je voulais leur acheter de jolis couchages et en hiver, je voyais qu’ils avaient froid, je voulais à tout prix les mettre au chaud.
Il existe déjà des ateliers qui fabriquent des couchages pour chiens en Tunisie, et dans les grandes surfaces on trouve beaucoup d’articles importés conçus spécialement pour les chiens. Mais ce n’était souvent pas le genre d’article qui m’inspirait. J’ai alors pensé à me lancer dans l’importation de vêtements et accessoires pour chiens.
N’étant pas une commerçante dans l’âme et étant donné que j’ignorais totalement les rouages et les procédures douanières, j’ai rapidement laissé tomber l’idée.
Est ce que vous avez trouvé un sponsor ou d’autres moyens pour vendre vos articles?
Pas du tout !  Quelque temps plus tard, une amie m’a demandé pourquoi je ne me lancerais pas dans la fabrication de vêtements pour chiens. Encore une fois, je ne me voyais pas le faire, je suis enseignante et je ne connais rien à la confection.
Mon amie m’a alors présentée à quelqu’un qui possède un atelier de couture. L’idée commençait à prendre alors forme. Je ne me suis pas lancée tout de suite. Ma meilleure amie, (Salma) m’a emmenée voir d’autres ateliers.
Je me suis alors procuré du tissu, et j’ai proposé un modèle de couchage, un panier rond très moelleux de 65cm de diamètre. Le genre de couchage qu’on ne trouve pas en Tunisie.
J’ai posté les photos des premiers paniers/coussins sur Facebook et mes amis qui ont des chiens ont tout de suite apprécié mon travail et ont souhaité en avoir.
Qui t’as vraiment soutenu pour ton projet ?
Ma mère a été très vite emballée par l’idée. Elle adore les chiens et c’est une femme qui a beaucoup de goût. Elle s’est associée à moi; nous avons créé la marque Kokola que nous avons déposée à nos deux noms.
J’avais un peu d’argent de côté, j’ai investi dans de beaux tissus résistants, de qualité et surtout colorés, très coloré! Ma mère a investi également afin d’assurer un capital. Nous nous sommes partagées les premiers frais et Kokola a démarré avec un tout petit budget qui ne cesse de s’agrandir.
Vous avez dit que le projet ne cesse de s’agrandir, alors pouvons nous nous attendre à une nouvelle gamme ?
Actuellement, j’essaie de proposer le plus grand choix possible à mes clients, donc je diversifie la gamme. Je suis en train de dessiner de nouvelles formes pour les couchages et de lancer des prototypes. J’agrandis également la gamme de vêtements.
Avez-vous réussi à attirer vers vous une nombreuse clientèle ?
Pour le moment, il y a une clientèle, oui. Mais c’est une niche, c’est un tout petit marché. Je pense que si nous voulons que le projet continue sur le long terme nous n’avons d’autres choix que l’exportation.
Que présente Kokola pour les femmes?
Il faut savoir que  je travaille avec des femmes de classe moyenne par féminisme et pour encourager l’entreprenariat féminin. C’est très important pour moi.

DOSSIERS SPÉCIAUX