×

Réaction du Groupe Emirates face à l’épidémie COVID-19

  • Réaction du Groupe Emirates face à l’épidémie COVID-19

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, Emirates et Dnata ont adapté leurs opérations conformément aux directives réglementaires ainsi qu’à la demande de voyage.
La compagnie aérienne a pour objectif de maintenir les vols de passagers aussi longtemps que possible pour aider les voyageurs à rentrer chez eux, alors que le nombre d’interdictions de voyager, de restrictions et de confinement des pays dans le monde augmente. La compagnie continue à maintenir des liaisons internationales de fret aérien vitales pour les économies et les communautés, en déployant sa flotte de 777 cargos pour le transport de biens essentiels, y compris les fournitures médicales, dans le monde entier.
De nombreux clients de la compagnie aérienne ayant réduit considérablement leurs vols ou cessé complètement leurs services, dnata a également réduit considérablement ses activités, notamment en fermant temporairement certains bureaux de son réseau international.
SA Cheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, Président-Directeur Général du Groupe Emirates a déclaré : « Le monde est littéralement entré en quarantaine à cause de l’épidémie de COVID-19. D’un point de vue sanitaire, social et économique, il s’agit d’une situation de crise sans précédent. Jusqu’en janvier 2020, Emirates se portait à merveille par rapport à ses objectifs pour l’exercice en cours. Tout au long des six dernières semaines, le COVID-19 est venu pour mettre un terme à tout cela de manière soudaine »
« En tant que compagnie aérienne internationale, nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons plus exploiter de manière viable tous nos services, et ce tant que les pays n’ont pas encore rouvert leurs frontières et tant que la confiance des voyageurs n’est pas revenue. Emirates procédera à la suspension temporaire de la plupart de ses vols passagers à partir du Mercredi 25 Mars, bien qu’elle continue à assurer ses vols de fret. Nous continuerons donc à surveiller la situation de très près et dès que la situation le permettra, nous rétabliront nos services ».
Ayant reçu des demandes de la part de gouvernements pour soutenir le rapatriement de plusieurs voyageurs bloqués dans plusieurs pays dans le monde, Emirates maintiendra certains de ses vols passagers jusqu’à nouvel ordre, et ce tant que les frontières resteront encore ouvertes et qu’il y aura une demande dans ce sens; les pays concernés sont: le Royaume-Uni, la Suisse, Hong Kong, la Thaïlande, la Malaisie, les Philippines, le Japon, Singapour, la Corée du Sud, l’Australie, l’Afrique du Sud, les États-Unis et le Canada. Les voyageurs vers ces différents pays pourront, dès à présent, commencer à vérifier les différentes disponibilités des vols depuis le site emirates.com.
Sheikh Ahmed a ajouté: « Le Groupe Emirates dispose d’un bilan solide et de liquidités substantielles, et nous pouvons et allons, grâce à des mesures appropriées et opportunes, survivre à une période prolongée de réduction des horaires de vol, et nous serons prêts pour le retour à la normale ».
Mesures de réduction de coûts
Le Groupe Emirates a pris plusieurs mesures afin de limiter ses coûts, et ce tant que les perspectives de demandes de voyages restent faibles dans tous les marchés à court et moyen terme. Ces mesures concernent :
• Le report ou à l’annulation de toutes les dépenses discrétionnaires.
• Le gel de tous les recrutements et de services de conseil non essentiels.
• Travailler avec les fournisseurs afin de trouver une manière efficace de réaliser des économies.
• Encourager les employés à prendre des congés payés ou non payés à la suite de l’amenuisement des vols.
• Réduire, de manière temporaire, le salaire de base de la majorité des employés du groupe Emirates pendant trois mois, allant de 25% à 50%. Les employés continueront toutefois à recevoir leurs autres indemnités tout au long de cette période. Les employés de niveau subalterne seront exemptés de la réduction prévue sur le salaire de base.
• Les Présidents de Emirates et de Dnata- Sir Tim Clark et Gary Chapman – subiront une réduction de 100% de leur salaire pour une durée de trois mois.
Concernant la décision de réduire le salaire de base des employés de Emirates, Sheikh Ahmed a déclaré: «Plutôt que de demander aux employés de quitter l’entreprise, nous avons choisi de mettre en œuvre une réduction temporaire du salaire de base, car nous voulons protéger notre main-d’œuvre et garder nos talents et compétences autant que possible. Nous voulons éviter de supprimer des emplois. Lorsque la demande reprendra, nous voulons également pouvoir augmenter de manière rapide nos effectifs et redéployer nos services afin de continuer à satisfaire nos clients »
Le Groupe Emirates dispose de liquidités importantes, mais aussi d’une situation de trésorerie saine, Cependant, il est prudent qu’il prenne des mesures afin de réduire ses coûts durant cette période très particulière. Emirates reste déterminé à continuer à servir ses clients et ses marchés et espère reprendre un programme de vols normal dès que les autorités compétentes l’autoriseront.
Protéger les clients, les employés et les communautés
Le Groupe Emirates suit attentivement la situation et reste en contact régulier avec toutes les autorités compétentes, afin de pouvoir mettre en œuvre les dernières orientations pour garantir la sécurité et la santé de ses voyageurs et de ses employés.
A ce titre, La Compagnie décourage fortement ses effectifs à voyager pour des raisons qui ne seraient pas essentielles. Elle a également mis en place des politiques de travail à domicile pour une grande partie de ses employés, tout en améliorant les protocoles de désinfection des avions et en contrôlant la température de ses employés au niveau des principaux points d’entrée de ses bureaux. La compagnie a en outre lancé plusieurs campagnes internes de sensibilisation sur l’hygiène des mains notamment et sur les différentes pratiques sanitaires qui aident à réduire les risques de contamination au COVID-19.
Au cours des dernières semaines, la compagnie aérienne a veillé à mettre en place des mesures de nettoyage et de désinfection renforcées au niveau de l’ensemble de ses avions au départ de Dubaï. Parallèlement, elle travaille en étroite collaboration avec les aéroports du monde entier dans le but de mettre en place des mesures de dépistage efficaces, ainsi que l’exigent les autorités locales des différents pays.
Les employés de première ligne tels que le personnel navigant et les équipes dans l’aéroport ont également reçu le soutien nécessaire pour rester en sécurité pendant leur service, notamment en ayant des désinfectants pour les mains et des masques si nécessaire.
Le groupe Emirates soutient pleinement toutes les initiatives visant à préserver la santé des communautés et de son personnel au niveau de l’ensemble des marchés où il opère, y compris la réaction nationale COVID-19 des Émirats Arabes Unis.
A ce propos, Sheikh Ahmed a déclaré: « Nous sommes entrain de vivre une période sans précédent pour l’industrie du transport aérien et du voyage, mais nous sommes confiants en l’avenir. Notre entreprise a certes subi de nombreuses pertes, mais ce qui compte avant tout c’est la sécurité de nos clients, de nos employés et des communautés que nous servons. Grâce à nos employés, mais aussi à nos partenaires, à nos clients et aux différentes parties prenantes, je suis convaincu qu’Emirates pourra relever haut la main ce défi et s’en sortir encore plus forte. »

DOSSIERS SPÉCIAUX