×

L’UBCI et le groupe BNP PARIBAS accordent un prêt de 12 MDT et un don de 50 000 euros à ENDA TAMWEEL

  • L’UBCI et le groupe BNP PARIBAS accordent un prêt de 12 MDT et un don de 50 000 euros à ENDA TAMWEEL

L’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie et Enda Tamweel ont signé un accord de financement d’une valeur de 12 millions de dinars consenti sous forme de prêt sur une durée de 3 ans et destiné au financement de l’activité des micro-entrepreneurs à travers des micro-crédits.
L’accord de financement a été signé le 11 septembre 2020 entre l’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie et Enda Tamweel représentés respectivement par M. Pierre BEREGOVOY et M. Mohamed ZMANDAR, directeurs généraux des deux institutions.
Cette opération témoigne de l’engagement du secteur bancaire à être un allié de taille pour le secteur de la micro-finance et l’appui des micro-entrepreneurs, notamment dans le contexte économique actuel.
Cet accord permettra de financer l’activité d’appui aux micro-entrepreneurs à travers des micro-crédits et aura des effets positifs sur la création d’emplois. Il participe, ainsi, aux efforts engagés pour le développement économique et social.
Devenue une activité stratégique au service d’engagements responsables ambitieux, la microfinance à l’UBCI a connu une dynamique de croissance, illustrée par des autorisations qui ont été multipliés par 10 en 2018 comparativement à 2013 en accompagnant d’autres institutions de micro finance.
L’ampleur du soutien fait aujourd’hui de l’UBCI l’un des acteurs majeurs de ce secteur en Tunisie.
L’impact positif de cette stratégie se traduit à la fois par la lutte contre la pauvreté, la création d’emplois et la pérennité des TPE (Très Petites Entreprises) dans ce contexte économique particulièrement difficile et s’inscrit parfaitement dans la démarche RSE de l’UBCI et celle du Groupe BNP Paribas.
Selon Pierre BEREGOVOY, directeur général de l’UBCI : «Le partenariat de l’UBCI avec Enda Tamweel remonte à plus que 20 ans avec une enveloppe globale débloquée de 100 millions de dinars qui a touché plus de 200 000 bénéficiaires dont 62% de femmes».
Outre le prêt qui vient d’être accordé de 12 millions de dinars, pour faire face à la crise sanitaire liée au Covid-19, l’UBCI et le Groupe BNP Paribas ont mis en place un plan de soutien d’urgence qui s’est traduit par une aide financière de 50 000 euros apportée à Enda Tamweel pour le financement de la subvention liée au produit SANAD, mis en place pour pallier aux besoins urgents des personnes les plus fragiles. Cette aide a eu un impact direct sur 400 ménages».
«Nous sommes très fiers de sceller ce partenariat avec un acteur économique de référence qui joue un rôle central dans le développement économique et social du pays. S’il témoigne de l’intérêt et de la confiance portés au secteur de la micro-finance en général et à Enda Tamweel en particulier, cet accord permettra avant tout de soutenir l’activité des micro-entrepreneurs mise à rude épreuve par la pandémie de Coronavirus et fragilisée par sa difficulté d’accès aux financements. La micro-finance est un vecteur principal de la création d’emplois et du développement économique de par sa contribution à l’inclusion financière des populations vulnérables exclues du système financier classique et sa participation à l’éveil de l’esprit entrepreneurial et l’encouragement de l’auto-emploi», a déclaré Mohamed ZMANDAR, directeur général d’Enda Tamweel.
Enda Tamweel accompagne depuis 30 ans l’activité du micro-crédit. Elle est la première institution de micro-finance du pays en termes de prêts, de clients et de réseau d’agences. Sa couverture large du territoire et sa forte implantation dans le milieu rural où l’accès aux services financiers demeure très faible font d’Enda Tamweel un acteur central de l’inclusion financière et sociale des populations défavorisées et des micro-entrepreneurs. Depuis l’introduction de la micro-finance en 1995, Enda Tamweel a servi près de 900 000 personnes et accordé plus de 3 millions de prêts.

DOSSIERS SPÉCIAUX