×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Lancement de la première solution de paiement mobile en Tunisie

  • Lancement de la première solution de paiement mobile en Tunisie

Tunis,21 juin (TAP)-La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a lancé, mardi, la première solution de paiement mobile en Tunisie qui permettra de renforcer davantage l’inclusion financière et de démocratiser les transactions digitales dans le pays et à laquelle ont adhéré sept banques tunisiennes publiques et privés.

Au cours de la cérémonie de lancement, le gouverneur de la BCT, Marouane El Abassi a tenu à préciser que cette solution offrira plusieurs services, dont le dépôt et le retrait d’espèces, le transfert de fonds , outre les opérations de payement des transactions commerciales.

Elle s’adresse, essentiellement, à toute personne disposant d’un portefeuille électronique (wallet) qui accepte les transactions via mobile. Cette solution cible, également, les commerçants disposant d’un QR code ou d’un TPE permettant d’interagir avec le wallet.

Ce projet vient enrichir l’écosystème des paiements par le déploiement d’une infrastructure de paiement mobile dotée d’un potentiel important permettant une large pénétration et une démocratisation au profit de l’inclusion financière, a souligné Abassi, précisant que cette solution permettra entre autres de gérer les cashs transferts en favorisant l’intégration d’une partie des liquidités du secteur informel dans le formel

A noter que cette cérémonie a été marquée par la signature d’un accord avec sept banques publiques et privées; à savoir la Banque nationale agricole (BNA), BH Bank, Amen Bank, l’Union bancaire pour le commerce et l’industrie (UBCI), Attijari Bank, Banque de Tunisie et des Emirats (BTE) et Zitouna.

El Abassi a appelé, dans ce cadre, les autres institutions financières à accélérer leur adhésion à cette solution nationale pour démocratiser l’usage du paiement mobile, rapellant que dans le cadre de la loi des finances pour l’exercice 2022, les paiements digitaux sont exonérés de la TVA .

De son côté, le ministre des Technologies de la communication, Nizar Ben Neji a noté que le paiement mobile est à la fois un avantage et un défis majeur qui doit etre relevé, citant à titre d’exemple le manque de culture numérique, le coût des appareils, des terminaux et de l’accès à Internet. Il a, dans le meme cadre, fait savoir que 6 millions de personnes ne disposent pas d’appareils smart.

Il a, également, evoqué la réticence de l’utilisation des services numériques notamment les transactions appelant à l’instauration de la confiance et au développement de la Cyber-Vigilance.

Il a fait savoir dans ce cadre que son département jouera le rôle de facilitateur et apportera son expertise aux différents acteurs et opérateurs dans le cadre du projet de paiement mobile.

Le directeur général de la SMT, Bilel Darnaoui a rappelé que la solution en question qui représente un atout majeur dans la stratégie d’inclusion financière et de decashing, est 100% tunisienne. Pour le responsable, cette solution qui concrétise la contribution du secteur bancaire et des établissements de microfinance aux efforts des autorités publiques, permettra la réduction des couts des transactions.

Selon la BCT, les principaux avantages de l’usage du wallet sont : la facilité d’accès et d’usage, la disponibilité du service 24/24 et 7/7 jours, l’instantaneité des mouvements de fonds, la transparence des données et la tarification relativement réduite.

Le wallet peut être alimenté par un versement de l’institution bancaire, le transfert reçu d’un autre wallet ou un virement reçu à partir d’un compte et par carte bancaire ou postale. Les transactions via les wallets seront soumises à des plafonds fixés par l’établissement financier émetteur (du wallet).

Une convention entre la Société Monétique Tunisie (SMT) et la Société Financière Internationale a été signée à cette occasion, en vertu delaquelle l’IFC apportera son appui technique aux grands chantiers sur lesquels la SMT travaille actuellement.

Ghada

DOSSIERS SPÉCIAUX