×
  • Bruncher en famille

Deux projets tunisiens au cœur de la 93ème réunion du bureau des Maires Francophones

  • Deux projets tunisiens au cœur de la 93ème réunion du bureau des Maires Francophones

L’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et la ville de Bordeaux ont organisé les 22 et 23 mars 2021, un colloque international à l’occasion de sa 93 ème réunion de son bureau portant sur “La Ville en économie circulaire.”

Près de 350 participants, Maires, représentants des villes et partenaires internationaux issus d’une quarantaine de pays d’Afrique, d’Amérique, d’Asie et d’Europe, ont participé aux débats en présentiel ou distanciel.

La séance plénière tenue le mardi 23 mars sous la Présidence de la Maire de Paris, Présidente de l’AIMF, la Maire de Tunis, Souad Abderrahim, vice-présidente de l’AIMF, et le Maire de Bordeaux, a marqué un engagement fort pour mettre l’économie circulaire au cœur des coopérations internationales entre les villes francophones. La Présidente de la région de Nouakchott, Fatimatou Abdel Malik et le maire de Rabat, Mohamed Sadiki se sont également prêtés à la discussion pour exposer les projets des villesfrancophones de la région du Grand Maghreb.

Cette année encore la Tunisie est présente à travers deux programmes d’accompagnement: Eco’Logic et MoodhaOkhra. Ces projets écoresponsables se sont distingués par leur innovation sur le volet du Design durable. Ces programmes ont été exposés pendant les travaux préparatoires du colloque de la ville en économie circulaire, organisés en collaboration avec le réseau des villes du Maghreb et l’Union du Maghreb Arabe.SEM Taieb Baccouche et des représentants de la société civile de la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye ont pris part à ces ateliers pour prêter mains fortes, orienter et témoigner de leur soutienaux jeunes participants.

 

Eco’Logic et MoodhaOkhra honorés par le bureau de l’AIMF

Le Maire de Rabat, M. Mohamed Sadiki était chargé de présenter les projets initiés par les pays francophones du Grand Maghreb et notamment en résumant l’atelier “Suivi de la COP22 de Marrakech avec les villes du Grand Maghreb”.

Initié par l’association Collectif Créatif, un groupement d’acteurs culturels, le projet Eco’Logic vise à amorcer une dialectique autour du Design durable. Cet appel s’adresse aux designers et aux créatifs (artisans, architectes, artistes…) ainsi qu’aux étudiants en disciplines créatives.

Eco’Logic offre un espace de valorisation des projets mais également des maquettes et des prototypes. Il représente ainsi une occasion de réseautage avec les acteurs institutionnels, professionnels et associatifs engagés dans les problématiques environnementales.

Les axes de travail proposés reposent sur la production artisanale éco responsable et la communication et la sensibilisation sur un mode de vie plus durable.

MoodhaOkhra est le deuxième programme retenu pour cette réunion. Initié par le Goethe-Institut et Pontalent, ce projet éducatif autour de la mode durable et responsable en Tunisie, a donné naissance, en 100 jours, à de nombreux projets écoresponsables et respectueux de l’environnement.

MoodhaOkhra représente une alternative pour l’industrie du textile, considérée comme l’une des plus polluantes dans le monde.

Culture et vivre-ensemble : l’AIMF crée un Prix littéraire, attribué à Djaïli Amadou Amal pour Les Impatientes

Nouvellement créé, le Prix littéraire des Maires francophones sera attribué chaque année à un(e) auteur(e) qui symbolise le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités. La lauréate de cette première édition est la camerounaise Djaïli Amadou Amal qui porte, avec Les Impatientes, la voix des femmes du Sahel.

Société civile et développement durable au cœur des prochaines rencontres de l’AIMF

Le Bureau a validé le thème du Congrès 2021 de l’AIMF qui se tiendra à Kigali du 19 au 21 juillet sur « Le Maire et la société civile ». Il a également engagé l’organisation de deux événements importants souhaités par les villes membres : le 21 octobre à Paris, une conférence sur l’économie circulaire et la relation ville/forêt dans le bassin du Congo ; du 4 au 6 novembre à Namur, une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique.

A l’approche du renouvellement des partenariats, le Bureau de l’AIMF a tenu à remercier l’Union européenne et la Fondation Bill & Melinda Gates, ces deux partenaires majeurs, de leur appui depuis 2015.

Culture et vivre-ensemble : l’AIMF crée un Prix littéraire, attribué à Djaïli Amadou Amal pour Les Impatientes

Nouvellement créé, le Prix littéraire des Maires francophones sera attribué chaque année à un(e) auteur(e) qui symbolise le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités. La lauréate de cette première édition est la camerounaise Djaïli Amadou Amal qui porte, avec Les Impatientes, la voix des femmes du Sahel.

Société civile et développement durable au cœur des prochaines rencontres de l’AIMF

Le Bureau a validé le thème du Congrès 2021 de l’AIMF qui se tiendra à Kigali du 19 au 21 juillet sur « Le Maire et la société civile ». Il a également engagé l’organisation de deux événements importants souhaités par les villes membres : le 21 octobre à Paris, une conférence sur l’économie circulaire et la relation ville/forêt dans le bassin du Congo ; du 4 au 6 novembre à Namur, une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique.

A l’approche du renouvellement des partenariats, le Bureau de l’AIMF a tenu à remercier l’Union européenne et la Fondation Bill & Melinda Gates, ces deux partenaires majeurs, de leur appui depuis 2015.

Culture et vivre-ensemble : l’AIMF crée un Prix littéraire, attribué à Djaïli Amadou Amal pour Les Impatientes

Nouvellement créé, le Prix littéraire des Maires francophones sera attribué chaque année à un(e) auteur(e) qui symbolise le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités. La lauréate de cette première édition est la camerounaise Djaïli Amadou Amal qui porte, avec Les Impatientes, la voix des femmes du Sahel.

Société civile et développement durable au cœur des prochaines rencontres de l’AIMF

Le Bureau a validé le thème du Congrès 2021 de l’AIMF qui se tiendra à Kigali du 19 au 21 juillet sur « Le Maire et la société civile ». Il a également engagé l’organisation de deux événements importants souhaités par les villes membres : le 21 octobre à Paris, une conférence sur l’économie circulaire et la relation ville/forêt dans le bassin du Congo ; du 4 au 6 novembre à Namur, une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique.

A l’approche du renouvellement des partenariats, le Bureau de l’AIMF a tenu à remercier l’Union européenne et la Fondation Bill & Melinda Gates, ces deux partenaires majeurs, de leur appui depuis 2015.

Culture et vivre-ensemble : l’AIMF crée un Prix littéraire, attribué à Djaïli Amadou Amal pour Les Impatientes

Nouvellement créé, le Prix littéraire des Maires francophones sera attribué chaque année à un(e) auteur(e) qui symbolise le combat pour le dialogue des cultures, l’égalité, le respect des diversités. La lauréate de cette première édition est la camerounaise Djaïli Amadou Amal qui porte, avec Les Impatientes, la voix des femmes du Sahel.

Société civile et développement durable au cœur des prochaines rencontres de l’AIMF

Le Bureau a validé le thème du Congrès 2021 de l’AIMF qui se tiendra à Kigali du 19 au 21 juillet sur « Le Maire et la société civile ». Il a également engagé l’organisation de deux événements importants souhaités par les villes membres : le 21 octobre à Paris, une conférence sur l’économie circulaire et la relation ville/forêt dans le bassin du Congo ; du 4 au 6 novembre à Namur, une rencontre de haut niveau avec les Ministres francophones du numérique.

A l’approche du renouvellement des partenariats, le Bureau de l’AIMF a tenu à remercier l’Union européenne et la Fondation Bill & Melinda Gates, ces deux partenaires majeurs, de leur appui depuis 2015.

DOSSIERS SPÉCIAUX