×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Faire pousser ses cheveux plus vite, ce serait tellement pratique !

  • Faire pousser ses cheveux plus vite, ce serait tellement pratique !
S’il n’existe pas encore de produit miracle menant à une pousse de cheveux spectaculaire, on peut obtenir de bons résultats grâce à quelques astuces. Découvrez tous nos conseils et à vous les cheveux plus longs et plus forts !
🔸 𝗖𝗼𝗺𝗽𝗿𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅  
Pour faire pousser les cheveux plus vite, il est important de 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗿𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲 𝗹𝗮 𝘃𝗶𝗲 𝗱𝘂 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂. Il 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝘀𝗮 𝗿𝗮𝗰𝗶𝗻𝗲, laquelle se développe sous le cuir chevelu dans une minuscule enveloppe appelée le 𝗳𝗼𝗹𝗹𝗶𝗰𝘂𝗹𝗲 𝗽𝗶𝗹𝗲𝘂𝘅. Il émerge de la racine par la 𝗽𝗮𝗽𝗶𝗹𝗹𝗲, située à la base de la racine et par laquelle le 𝘀𝗮𝗻𝗴 𝗮𝗿𝗿𝗶𝘃𝗲 et l’alimente. C’est donc « la 𝗺𝗮𝘁𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝗽𝗿𝗲𝗺𝗶𝗲̀𝗿𝗲 » que contient le sang qui va permettre au cheveu de grandir. Dans un deuxième temps, le sang passe de la papille à la matrice, où se situent les cellules de reproduction du cheveu, lesquelles sont les plus rapides de l’organisme.
La 𝗱𝘂𝗿𝗲́𝗲 𝗱𝗲 𝘃𝗶𝗲 d’un cheveu (son cycle de vie) est génétiquement prédéfini. Pour les hommes, il est en moyenne de 3 ans tandis que 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗳𝗲𝗺𝗺𝗲𝘀, il peut aller 𝗷𝘂𝘀𝗾𝘂’𝗮̀ 𝟰,𝟱 𝗮𝗻𝘀 environ.
🔸 𝗖𝗼𝗺𝗺𝗲𝗻𝘁 𝗳𝗮𝘃𝗼𝗿𝗶𝘀𝗲𝗿 𝗹𝗮 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅 ?
La pousse des cheveux dépend de ce que le sang apporte à la racine, donc de notre 𝗿𝗲́𝗴𝗶𝗺𝗲 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲. Pour favoriser la pousse des cheveux, on recommande :
▪ Les 𝗽𝗿𝗼𝘁𝗲́𝗶𝗻𝗲𝘀 𝘀𝗼𝘂𝗳𝗿𝗲́𝗲𝘀 que l’on trouve dans le poulet, la sole, le thon, le fromage, le jaune d’œuf, les haricots, les lentilles, ou encore les amandes et les pistaches ;
▪ Les 𝗼𝗹𝗶𝗴𝗼-𝗲́𝗹𝗲́𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 comme le 𝘇𝗶𝗻𝗰 et le 𝗺𝗮𝗴𝗻𝗲́𝘀𝗶𝘂𝗺, que l’on trouve dans la banane, le cacao, les huîtres, les crevettes, le jaune d’œuf, le soja, les céréales, le pain complet…
▪ Le 𝗳𝗲𝗿 qui se trouve dans les moules, le jaune d’œuf, les huitres, la farine de soja, les céréales, les amandes et les noisettes…
▪ Ainsi que les 𝘃𝗶𝘁𝗮𝗺𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗔, 𝗕 𝗲𝘁 𝗖 présentes dans la plupart des aliments.
La 𝘀𝗮𝗻𝘁𝗲́ 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗿𝗮𝗰𝗶𝗻𝗲 𝗱𝘂 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂 est également à prendre en compte. Son développement ne doit pas être bridé par des impuretés qui s’agglutinent à sa base et qui risquent de l’asphyxier.
La 𝘃𝗶𝘁𝗲𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗿𝗼𝗶𝘀𝘀𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗱𝘂 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂 dépend du « programme génétique » de chaque individu et de son ethnie. Ainsi, pour un type caucasien, le cheveu pousse en moyenne d’1 cm/mois, pour un type africain de 0,8 cm/mois et pour un type asiatique, de 1,5 cm/mois.
La pousse du cheveu dépend également des 𝘀𝗲́𝗰𝗿𝗲́𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗵𝗼𝗿𝗺𝗼𝗻𝗲𝘀 𝘀𝗲𝘅𝘂𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀 véhiculées par le sang.
Enfin, les 𝗰𝗵𝗮𝗻𝗴𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝘀𝗮𝗶𝘀𝗼𝗻𝘀 influent sur la pousse des cheveux. En été, la pousse est dynamisée par le soleil contrairement à l’hiver et l’automne, où tout ce mécanisme est plus en latence.
🔸 𝗙𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲𝗿 𝘀𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅 : 𝗹𝗲𝘀 𝗯𝗼𝗻𝗻𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀 
Il est recommandé d’𝘂𝘁𝗶𝗹𝗶𝘀𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗯𝗿𝗼𝘀𝘀𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝗰̧𝘂𝗲𝘀 à partir de 𝗺𝗮𝘁𝗶𝗲̀𝗿𝗲𝘀 𝗻𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀, telles que les brosses en fibres de sanglier par exemple, afin d’𝗲𝗺𝗽𝗲̂𝗰𝗵𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅 𝗱𝗲 𝗰𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿. Les brosses synthétiques sont vivement déconseillées. Aberrant de conseiller aux jeunes filles de se brosser sans arrêt les cheveux alors que les grands coups de brosse les arrachent. De plus, l’électricité statique provoquée par la brosse sensibilise la kératine. Si vous avez des nœuds, il suffit de les enlever délicatement au 𝗽𝗲𝗶𝗴𝗻𝗲.
Il est aussi bon de prendre l’habitude de faire des 𝗺𝗮𝘀𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗻𝗮𝘁𝘂𝗿𝗲𝗹𝘀 𝗮̀ 𝗯𝗮𝘀𝗲 𝗱𝗲 𝗽𝗿𝗼𝘁𝗲́𝗶𝗻𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗹𝗹𝗮𝗴𝗲̀𝗻𝗲 𝗮𝘀𝘀𝗼𝗰𝗶𝗲́𝗲 à des 𝗵𝘂𝗶𝗹𝗲𝘀 𝘃𝗲́𝗴𝗲́𝘁𝗮𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗻𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝗿 𝗲𝘁 𝗵𝘆𝗱𝗿𝗮𝘁𝗲𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅. Attention surtout à ne pas utiliser de masque contenant des produits à base de silicone et autres substances qui sont nocives pour le cheveu.
🔸 𝗟𝗲𝘀 𝟱 𝗴𝗲𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗼𝘂 𝗺𝗮𝘂𝘃𝗮𝗶𝘀𝗲𝘀 𝗵𝗮𝗯𝗶𝘁𝘂𝗱𝗲𝘀 𝗮̀ 𝗰𝗼𝗿𝗿𝗶𝗴𝗲𝗿 :
1⃣ Avoir les cheveux souvent attachés n’est pas un frein à une bonne pousse des cheveux dans la mesure où l’attache est lâche. En revanche, si l’attache est trop serrée, les cheveux peuvent casser, voire tomber, par la traction continuelle exercée sur les racines. Attention donc à 𝗻𝗲 𝗽𝗮𝘀 𝗮𝘁𝘁𝗮𝗰𝗵𝗲𝗿 𝘁𝗿𝗼𝗽 𝘀𝗲𝗿𝗿𝗲́𝘀 𝘃𝗼𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗿𝗮𝗰𝗶𝗻𝗲, pour ne pas risquer qu’ils cassent prématurément !
2⃣ 𝗘𝘃𝗶𝘁𝗲𝗿 𝗹𝗲 𝘀𝗲́𝗰𝗵𝗼𝗶𝗿 𝘁𝗿𝗼𝗽 𝗰𝗵𝗮𝘂𝗱 et trop près du cuir chevelu, ou encore les 𝗳𝗲𝗿𝘀 𝗮̀ 𝗳𝗿𝗶𝘀𝗲𝗿 𝗼𝘂 𝗮̀ 𝗹𝗶𝘀𝘀𝗲𝗿 qui abîment le cheveu et peuvent faire casser. En ce sens, ils empêchent la chevelure de pousser de façon uniforme.
3⃣ Vous pouvez également noter que la 𝗹𝗮𝗾𝘂𝗲 dessèche, abîme et casse le cheveu.
4⃣ De même, les 𝗰𝗼𝗹𝗼𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗿𝗲́𝗽𝗲́𝘁𝗲́𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗮𝘂𝘁𝗿𝗲𝘀 𝗺𝗮𝗻𝗶𝗽𝘂𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗰𝗵𝗶𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 agressent la kératine du cheveu qui va s’affiner et se casser.
5⃣ Le 𝗰𝗮𝗹𝗰𝗮𝗶𝗿𝗲 est également mauvais pour les cheveux, surtout s’ils sont fragiles. Il vaut donc mieux les laver à l’eau douce.
🔸 𝗦𝘁𝗶𝗺𝘂𝗹𝗲𝗿 𝗹𝗮 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅 
La pousse des cheveux est liée au 𝘀𝘆𝘀𝘁𝗲̀𝗺𝗲 𝗲́𝗺𝗼𝘁𝗶𝗳. De ce fait, à partir du moment où l’on a un sommeil normal et régulé ainsi qu’une vie équilibrée, les cheveux le ressentent. En effet, une mauvaise hygiène de vie raccourcit le cycle du cheveu, lequel sera donc forcément moins long.
Il est conseillé de 𝗯𝗼𝗶𝗿𝗲 𝗯𝗲𝗮𝘂𝗰𝗼𝘂𝗽 𝗱’𝗲𝗮𝘂 et d’avoir une 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲́𝗾𝘂𝗶𝗹𝗶𝗯𝗿𝗲́𝗲, riche en protéines soufrées, en fer, en 𝘃𝗶𝘁𝗮𝗺𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗔, 𝗕 𝗲𝘁 𝗖 ainsi qu’en zinc et en magnésium.
Les 𝗽𝗿𝗼𝗱𝘂𝗶𝘁𝘀 𝗹𝗼𝗰𝗮𝘂𝘅 « 𝗮𝗰𝘁𝗶𝘃𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲 » assurent une pousse plus rapide, tout en renforçant la vigueur du cheveu. Il existe une dizaine de marques sur le marché.
En plus de ces soins locaux, il peut être intéressant de faire une 𝗰𝘂𝗿𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗺𝗽𝗹𝗲́𝗺𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗮𝗹𝗶𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀 𝗮𝗱𝗮𝗽𝘁𝗲́𝘀. Une cure en vitamines B, acides aminés et zinc est un bon choix. De même une cure de levure de bière apporte des éléments nutritionnels nécessaires pour donner de la force aux cheveux (magnésium, vitamines de groupe B). Le zinc est aussi très important. Les 𝗰𝘂𝗿𝗲𝘀 𝗮𝘂𝘅 𝗵𝘂𝗶𝗹𝗲𝘀 𝗲𝘀𝘀𝗲𝗻𝘁𝗶𝗲𝗹𝗹𝗲𝘀, 𝗾𝘂𝗶 𝗻𝗼𝘂𝗿𝗿𝗶𝘀𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗲𝗻 𝗽𝗿𝗼𝗳𝗼𝗻𝗱𝗲𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅, sont également recommandées à condition qu’elles soient bien dosées. Certaines appréhendent souvent ces cures de peur qu’elles accélèrent en même temps la pousse des poils. Seuls les acides aminés soufrés peuvent agir de la sorte sur le poil. A contrôler donc !
𝗠𝗮𝘀𝘀𝗲𝗿 𝗿𝗲́𝗴𝘂𝗹𝗶𝗲̀𝗿𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁 𝘀𝗼𝗻 𝗰𝘂𝗶𝗿 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝗹𝘂 stimule la racine et donc le cheveu, ce qui encourage à la pousse des cheveux. En effet, les massages vivifient la circulation du sang vers les racines et assouplissent le collagène des tissus environnant la racine, dégageant ainsi plus d’espace pour sa pleine activité. A éviter néanmoins si la chevelure est trop grasse.
Enfin, il faut 𝘀𝗲 𝗺𝗲́𝗳𝗶𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝘀𝗵𝗮𝗺𝗽𝗼𝗼𝗶𝗻𝗴𝘀 « 𝗺𝗶𝗿𝗮𝗰𝘂𝗹𝗲𝘂𝘅 » 𝗮𝗰𝗰𝗲́𝗹𝗲́𝗿𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲 𝗽𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲. En effet, pour activer la pousse d’un cheveu, il faut atteindre sa racine, située à 4 mm sous le cuir chevelu. Or, le shampooing ne pénètre pas sous le cuir chevelu. Par ailleurs, les substances requises (huiles essentielles, vitamines, minéraux) doivent être infiniment plus puissantes et concentrées que celles que l’on retrouve diluées dans les ingrédients lavants d’un shampooing. Elles nécessitent également une technique de massages et un temps de pause plus long, afin de pénétrer dans le derme.
🔸 𝗣𝗼𝘂𝘀𝘀𝗲 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗵𝗲𝘃𝗲𝘂𝘅 : 𝗺𝘆𝘁𝗵𝗲 𝗼𝘂 𝗿𝗲́𝗮𝗹𝗶𝘁𝗲́ ?
Une légende urbaine affirme que se couper les pointes au premier quartier de lune agirait sur les cheveux. S’il s’agit du premier quart montant, cela stimulerait la vitesse de pousse des cheveux et s’il s’agit du premier quart descendant, cela ferait pousser les cheveux plus épais. Les effets n’ont à ce jour jamais été prouvés alors pour obtenir une réponse, il ne vous reste plus qu’à essayer !

DOSSIERS SPÉCIAUX