×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

L’effet thérapeutique des fictions par Dr Leila Berrhouma

  • L’effet thérapeutique des fictions par Dr Leila Berrhouma

 

             ET SI L’ART SERAIT LA SOLUTION?

 

L’art-thérapie est une technique de psychothérapie reposant sur l’utilisation de divers outils artistiques. Le recours à l’art-thérapie est fréquent dans plusieurs secteurs de la santé et ne date pas d’hier ni d’aujourd’hui. On trouve, en effet, des témoignages de l’utilisation de divers arts tout au long de l’histoire, et dans différentes cultures.

L’objectif de cette alternative est que le patient puisse renouer un dialogue avec lui-même et autrui. Grâce à l’art, le patient s’exprime en laissant sortir ses émotions et souffrances enfouies au fond de lui, dans un but de mieux-être.

En Europe, l’art-thérapie désigne autant la musicothérapie, la thérapie par l’expression théâtrale, la thérapie par la danse et le mouvement que la thérapie par les arts visuels. En Amérique du Nord, on réserve la désignation d’art-thérapie à la thérapie par les arts visuels, et plus particulièrement par les arts plastiques (dessin, peinture, sculpture, collage, etc.) mais qu’en est-il chez nous?

Est-ce que cette démarche d’accompagnement psychologique des patients  est mise en valeur, sommes-nous entrain de recourir à l’Art-thérapie pour mieux gérer les blessures et les maux des personnes en difficultés?

Pour notre grand bonheur la réponse est positive, voire même très encourageante.

C’est à Monastir que s’est tenu les  25/26/27 Mars 2022 , le colloque internationale de l’art-thérapie sous le thème: Art-thérapie et addiction, challenges et perspectives.

Cet événement de grande envergure a été organisé par l’Association Médecine Culture Art, Monastir en collaboration avec la faculté de Médecine de Monastir.

Parmi les nombreux invités de taille, Femmes Maghrébines revient sur l’intervention de Dr Leila Berrhouma, universitaire et chercheuse spécialisée dans le domaine de l’audiovisuel et le cinéma.

 

L’effet thérapeutique des fictions.

La fiction peut être une thérapie pour gérer les défis émotionnels. Les neurosciences ont trouvé que dans notre cerveau les mêmes réseaux s’activent quand nous lisons des récits ou écoutons des histoires. Les films aussi peuvent offrir un support métaphorique puissant au travail thérapeutique. Quand les films s’invitent dans les séances ils permettent d’aborder autrement ce qui se joue dans le travail thérapeutique. Visionner des films reste l’une des rares voies vers la transcendance.

Les films nous montrent qu’ils ne sont plus uniquement un objet de divertissement, mais bien aussi des sujets de réflexions complexes . De ce fait les fictions nous offrent un support précieux, une « matière à penser », un appui pour explorer des affects, qui parfois débordent le patient. Les introduire dans le travail thérapeutique, c’est s’offrir cet intermédiaire sur lequel on peut s’appuyer pour éclairer autrement les questionnements de notre patient.

                                                                                                                                                           Dr Leila Berrhouma

DOSSIERS SPÉCIAUX