×

IL était deux fois le petit prince…

  • IL était deux fois le petit prince…
Vous conter une rencontre a toujours été pour moi un moment de plaisir, vous conter le personnage principal ne fait qu’y rajouter des détails croustillants mais vous conter un auteur est une tâche à laquelle je vais m’adonner pour la première fois!!!
Notre invité est talentueux, beau, déguste ses cafés accompagné par des livres et a célébré son mariage avec une serial reader dans une librairie .
Il était deux fois Samy Mokaddem…
Femmes Maghrébines: Samy Mokaddem, expert comptable et auteur de plusieurs livres dont la fameuse trilogie de Carthage.
Tu publies tes premières nouvelles sur les réseaux sociaux. L’accueil très favorable qu’elles reçoivent t’encourage à poursuivre dans l’écriture.
En 2013, tu publies ton premier recueil de nouvelles, « La cité écarlate » aux éditions Pop Libris. « Dix-neuf « sera ton premier roman, distingué du Prix découverte pour le roman en langue française des « Comar d’or » 2015.
F.M: Aujourd’hui Ton nouveau bébé est là, il a pris confortablement place sur les tables et dans les présentoirs des libraires. « Il était deux fois le petit prince »…
Pourquoi ce choix ? pourquoi Saint Excupery ? Et pourquoi cet engouement pour des personnages célèbres du passé y compris Hannibal?
Une identification ?
Samy: Ah pas du tout, loin de moi cette pretension!!
Est-ce que tu sais quel est le lien ou le point commun entre Saint Excupery et Hannibal Barca ?
Et bien c’est La Tunisie, les deux ont un point d’attache avec la Tunisie et c’est cela qui m’intéresse réellement.
F.M: Écrire n’est pas tache facile, Quelle est l’étape la plus dure dans le processus :
L’idée, l’écriture ou l’après?
Samy : c’est l’après.
 F.M: Tu laisses des brides de toi avec chaque livre ?
Samy: Oui absolument!
Il est évident que chaque œuvre prend de moi une partie.
Mais je m’améliore avec chaque oeuvre nouvelle.
F.M: L’éditions et toi, comment as tu commencé ?
Samy: Une fois prêt, j’ai envoyé mon  premier manuscrit à plusieurs maisons d’édition et personne n’a voulu le publier…
J’ai décidé de le faire moi même.
 Avec mon ami et associé actuel Atef Attia, nous avons décidé de créer notre propre maison d’édition Pop Libris
Et grande surprise les tunisiens adorent ce genre d’écrits contrairement à l’argument de base qu’on m’avait desservi.
F.M: On n’est jamais mieux servi que par soit même alors…
Venons en à ce mariage !!
Samy: un sourire charmant aux coins des lèvres : Sonia et moi n’avions jamais imaginé que ça allait prendre toute cette ampleur.
L’idée était venue spontanément.
Nous nous sommes mariés comme le veut la tradition et après nous avons célébré comme le voulions nous.
En rentrant dans la librairie, Al Kitab à la marsa, avec sa robe blanche, ma femme s’arrêtait devant les rayons et feuilletait des livres faisant, sans gêne aucune, attendre les invités qui n’étaient autres que nos amis !!
Ceci fut notre rencontre avec Samy Mokaddem, autour d’un café, j’ai également eu le plaisir de rencontrer la fameuse Sonia El Béhi épouse du jeune auteur.
Indice qui ne trompe pas sur la sensibilité du personnage, sa chanson préférée est de Pulp, « like a friend « 
Si vous voulez rencontrer le magnifique couple, à qui nous souhaitons beaucoup de bonheur, de succés et de complicité, une date à retenir : ce samedi 27 novembre à 11h à la librairie clairefontaine el Menzah6.
Culturelement votre…
Nesrine Ben Khedija

DOSSIERS SPÉCIAUX