×
  • Bruncher en famille

L'Oréal Paris : Pourquoi Jaha Dukureh n'est pas une égérie comme les autres

  • L'Oréal Paris : Pourquoi Jaha Dukureh n'est pas une égérie comme les autres

Jaha Dukureh est la nouvelle ambassadrice internationale de L’Oréal Paris.
Leader du mouvement mondial pour mettre fin aux mutilations génitales féminines (MGF) et aux mariages d’enfants, Jaha Dukureh a réussi à changer les lois. Elle a été nommée ambassadrice de bonne volonté des Nations Unies pour l’Afrique et pour le prix Nobel de la paix. Tout cela avant d’avoir 30 ans. Aujourd’hui, Jaha est la première « Femme de valeur de L’Oréal Paris » à être nommée ambassadrice internationale de la marque.
Jaha Dukureh est âgée de seulement une semaine lorsqu’elle subit des mutilations génitales féminines (MGF), et de seulement 15 ans lorsqu’elle est contrainte au mariage forcé après son départ aux États-Unis. Deux ans plus tard, la jeune femme parvient à dissoudre ce mariage, s’engage dans des études, obtient un diplôme, puis lance à seulement 24 ans Safe Hands for Girls, une organisation à but non lucratif qui oeuvre pour pour mettre fin aux MGF et aux mariages des enfants tout en accompagnant les victimes.
Estime et affirmation de soi, engagement, et émancipation sont des valeurs qui ont mené L’Oréal Paris à faire de Jaha Dukureh sa nouvelle ambassadrice mondiale. Elle rejoint les nombreuses porte-parole de la marque, dont Cindy Bruna, nommée fin avril dernier, elle-même engagée en faveur de l’inclusion et de l’émancipation des femmes.
« Rejoindre la famille L’Oréal Paris, c’est aussi la famille L’Oréal Paris qui se joint à ma lutte pour donner aux femmes le pouvoir de défendre leurs droits. L’engagement avec la marque de beauté N°1 dans le monde conforte ma conviction – les MGF ne me définissent pas, ni aucune femme, même si nous vivons avec leurs conséquences. Représenter L’Oréal Paris est un moyen de faire entendre ma voix aux femmes victimes et à la douleur qu’elles ont pu endurer », souligne Jaha Dukureh.

DOSSIERS SPÉCIAUX