×
  • Bruncher en famille

Les habitudes des tunisiens en matière de courses vont-elles changer ?

  • Les habitudes des tunisiens en matière de courses vont-elles changer ?

Le confinement en cette période de pandémie de coronavirus sera-t-il un point de bascule dans notre manière de consommer ? Comment nos habitudes peuvent-elles évoluer ?
S’il est évidemment trop tôt pour tirer des enseignements de ces temps particulièrement durs, il se pourrait que cette crise planétaire puisse être l’occasion d’un changement de paradigme.
Dans ce contexte pandémique inédit, alors que chacun est strictement invité à rester chez lui, nombreuses sont les personnes à faire appel à des sites de livraisons de courses pour éviter les files d’attente à un mètre de distance de sécurité et les risques de contamination dans les supermarchés.
Partout dans le monde, les services de courses en ligne des grandes enseignes de distribution sont très sollicités en cette période de confinement. En Tunisie, de nouvelles habitudes, sont entrain de de s’installer, particulièrement pour les personnes à risques qui évitent au maximum les sorties, ils préférant se faire livrer leurs courses à domicile , mais à certaines conditions.Le but? Eviter au maximum les interactions sociales pour réduire les chances de transmission du virus. Se faire livrer des courses peut donc être une solution.
Après quelques jours de confinement, déjà, les demandes de livraisons sur Founa.com, le premier supermarché en ligne en Tunisie, ont quadriplé. Les clients se ruent sur ce service de livraison à domicile afin d’éviter de sortir.
La start-up, créée en 2013 par Karim Skik, sa femme Amina et sa sœur Sonia, a été rachetée en 2018 par Magasin général, leader national de la grande distribution. Elle réalisait alors un chiffre d’affaires de 2,7 millions de dinars (852 000 euros). La société, qui bénéficie désormais de la centrale d’achat de sa maison-mère, assure qu’elle ne connaît aucune pénurie et les clients ( dont une partie découvre Founashop pour la première fois) n’hésitent pas à exprimer, sur les réseaux sociaux, leurs satisfactions par rapport à ce « nouveau » service émergeant en Tunisie ce qui pourrait être un important indicateur sur les nouvelles habitudes de consommation après cette épreuve de confinement.
Que ce soit dans les habitudes de consommation, les priorités des tunisiens, ou dans la communication des marques, la période de confinement dans laquelle nous sommes va laisser des traces, certes certaines entreprises seront obligées de revoir leurs modèles économiques,mais du coté des consommateurs, le coronavirus et le confinement conduiront, certainement, à une remise en question de notre modèle d’existence aujourd’hui .
F.M

DOSSIERS SPÉCIAUX