×
  • Bruncher en famille

Cinq façons de contrôler sa colère pendant le mois de Ramadan

  • Cinq façons de contrôler sa colère  pendant le mois de Ramadan


Mongia Argoubi
Coach Professionnel- 
Est-ce que ça vous arrive de vous éclater lorsque quelqu’un vous coupe la rue soudainement ? Est ce que votre pression artérielle monte quand quelqu’un n’arrête pas de klaxonner?  Est ce que vous vous trouvez agité quand votre enfant refuse de coopérer? …
Ramadan est le mois de la maîtrise de soi et du calme et pas de l’expression de toute sorte de colère et de tension, c’est aussi le mois qui nous enseigne les bonnes pratiques pour qu’elles restent vivantes par la suite.
La colère est une émotion normale et même saine – mais il est important de la traiter de manière positive.
La colère incontrôlée peut coûter à la fois votre santé et vos relations.
Etes vous Prêt à maîtriser votre colère?
Commencez par considérer ces conseils pour la maîtrise de votre colère :

  1. Pensez avant de parler à l’instant de l’émotion : il est facile de dire quelque chose qu’on regretteras plus tard. Prenez quelques instants pour recueillir vos réflexions avant de dire quoi que ce soit – et permettre à d’autres personnes impliquées dans la situation de faire de même.

Recentrez vous, et essayez de trouver toujours des excuses aux autres.

  1. Une fois que vous êtes calme, exprimez votre colère : Dès que vous pensez clairement, exprimez votre frustration d’une manière affirmée et directe. Indiquez vos préoccupations et vos besoins clairement et directement, sans blesser les autres ou essayer de les contrôler.

3. Pratiquer des techniques de relaxation : Lorsque vous vous sentez énervé, mettez les compétences de relaxation au travail. Pratiquez des exercices de respiration profonde, imaginez une scène relaxante ou répétez un mot ou une expression apaisante, comme « Je prend les choses avec facilité et calme ». Vous pouvez également écouter de la musique, écrire un journal, faire la prière ou quelques poses de yoga – tout ce qu’il faut pour encourager la détente.

  1. Identifier les solutions possibles : Au lieu de se concentrer sur ce qui vous a rendu fou, travaillez pour résoudre le problème. Est-ce que la chambre désordonnée de votre enfant vous rend fou? Fermez la porte. Votre partenaire est-il en retard pour le dîner tous les soirs? Préparez des repas plus tard dans la soirée – ou acceptez de manger seul(e) quelques fois par semaine.

Rappelez-vous que la colère ne résoudra rien et ne fera que pire.
 5. Respectez l’autre  : Pour éviter de critiquer ou de blâmer – ce qui pourrait seulement augmenter la tension – utilisez des déclarations pour décrire le problème. Soyez respectueux et précis. Par exemple, dis: « Je suis fâché car tu as quitté la table sans m’offrir l’aide pour faire la vaisselle » au lieu de « tu ne faits jamais de ménage ».    6. Ne gardez pas de rancune Le pardon est un outil puissant. Si vous autorisez la colère et d’autres sentiments négatifs à ébranler les sentiments positifs, vous pourriez vous trouver englouti par votre propre amertume ou votre sentiment d’injustice.

Mais si vous pouvez pardonner à quelqu’un qui vous a énervé, vous pouvez tous deux apprendre de la situation et renforcer votre relation.

https://www.facebook.com/coachaca
http://www.coaching-academy.org

DOSSIERS SPÉCIAUX