×
  • Bruncher en famille

La « pleine conscience » : un art de vivre ..source de bien-être

  • La « pleine conscience » : un art de vivre ..source de bien-être

 

 
La pleine conscience est un état de conscience qui résulte du fait de porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment.

Il s’agit de prendre pleinement conscience du moment présent, de centrer son attention sur l’instant, sur tout ce que vous êtes et sur ce que vous ressentez. Il s’agit d’un éveil, d’un réveil au monde. La pratique de la méditation en pleine conscience séduit de plus en plus de personnes par sa manière de déborder ensuite sur tous les moments de la journée, de la vie.
La pleine conscience permet en particulier de se centrer sur le présent, de se tenir à l’écart des ruminations négatives et de se déconnecter de la spirale du stress. C’est mettre fin à un flot incessant d’idées et à un assaut de jugements que l’on est toujours trop prompt à appliquer à ce que l’on observe. Ces derniers biaisant souvent notre capacité de perception en la soumettant à des préjugés, à des illusions et à des concepts dont on n’a même plus conscience.
La pratique de la méditation de la pleine conscience apporte des changements mesurables dans des régions du cerveau associées à la mémoire, la conscience de soi, l’empathie et le stress.

Comment faire ? ( Une initiation)

Vous pouvez commencer par exemple avec la vue. Où êtes-vous ? Que voyez-vous dans l’ensemble ? Ensuite, arrêtez-vous sur un objet à la fois. Sans réfléchir ni analyser, laissez vos yeux observer. Une couleur à la fois, un détail à la fois.
Ensuite, avec l’ouïe, qu’entendez-vous ? Y a-t-il des sons subtils ou bruyants ? Peut-être entendrez vous même votre propre respiration. Passez quelques instants à simplement écouter.
Puis, vous pouvez passer à l’odorat. Est-ce qu’il y a des odeurs là où vous êtes ? Sans les chercher, laissez-les venir à vous s’il y en a. Ce sens peut être pour certaines personnes un peu plus faible que les autres sens physiques, mais il se développera avec cet exercice.
Il y a ensuite le toucher ou plus largement le ressenti du corps. Commencez par toucher les textures qui vous entourent sans vous déplacer, en utilisant vos mains. Quelle est la texture de la chaise sur laquelle vous êtes assis ? Quelle est la texture du mur tout près de vous ? Que ressent votre peau ? Pour aller un peu plus profondément, vous pouvez ensuite ressentir le total de votre corps…la peau, les vibrations internes, les muscles, etc.
Pour finir, on a le goût. Dans le “ici maintenant”, que goûtez vous ? Laissez votre bouche vous parler par les goûts. Vous verrez qu’au quotidien, certaines situations ont des goûts amers et d’autre plus sucrés.

 
La pleine conscience est cependant moins une technique médicale qu’une façon d’être. Une façon d’être permettant d’éviter une sorte de pilotage automatique que nous adoptons tous. Cela permet de gérer avec grande efficacité différentes émotions, comme la colère, la peur, l’anxiété.

 

DOSSIERS SPÉCIAUX