×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Les Luxembourgeois veulent investir en Tunisie

  • Les Luxembourgeois veulent investir en Tunisie

Lors de son entretien lundi 02 mai 2016 avec le Chef du gouvernement, Habib Essid, à La Kasbah, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a confirmé la volonté des Luxembourgeois de s’implanter en Tunisie.
« Il y a des sociétés au Luxembourg qui sont intéressées par la Tunisie et veulent y investir, notamment, dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication », a-t-il indiqué.
Jean Asselborn a, également, affirmé la volonté de son pays de renforcer les relations bilatérales avec la Tunisie dans plusieurs domaines, notamment, économique et financier. « A l’instar de beaucoup de pays européens, le Luxembourg est conscient de l’importance qu’il faut accorder à la Tunisie. Malgré les attaques terroristes qui ont fortement touché à l’image de la destination à l’échelle internationale, le pays du Jasmin cherche à consacrer les valeurs de la démocratie.
Son chemin est long et plein d’embûches, mais la volonté existe et il peut dépasser ces obstacles… », a-t-il ajouté.
Dans ce contexte, le ministre luxembourgeois a estimé que l’Union Européenne (UE) doit non seulement respecter la Tunisie mais surtout l’aider dans son processus démocratique.
Certainement, cette annonce donnera une bouffé d’oxygène, notamment, dans cette phase délicate par laquelle passe le pays.
Cependant, la Tunisie a besoin, actuellement, d’un coup de pouce de la part de la communauté internationale pour que la probabilité de réussite et de succès soit plus grande.
Il est à noter, dans ce même cadre, qu’en 2014, la Tunisie était le pays qui a le plus perdu en 2014, avec 42% d’IDE (investissements directs étrangers) en moins par rapport à l’année 2013 en raison, notamment de la situation sécuritaire de ce pays, la corruption ou encore les difficultés liées aux changements fréquents des cadres réglementaires.
Cependant, l’immobilier, le tourisme et les télécommunications captent le plus d’IDE.
Lina.B

DOSSIERS SPÉCIAUX