×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Sexualité en béton, tout le secret est dans vos chaussettes !

  • Sexualité en béton, tout le secret est dans vos chaussettes !

 
L’hiver est là et face à ses températures glaciales nos habitudes changent, qu’elles soient alimentaires, vestimentaires ou physiques. On mange plus, on met des tonnes de vêtements et contrairement aux excès que provoque cette saison dans certains domaines de nos vies, le désir baisse.
Bien qu’aucune étude bien fondée n’ait démontré le rapport entre les variations saisonnières et le désir, certains médecins ont indiqués que cette baisse de la libido se remarque chez 10 à 20 % de la population en automne et en hiver.
Pourtant la solution serait très simple selon une étude dirigée par le professeur Holstege, de l’université de Groningen au Pays-Bas: les chaussettes !
Vous avez surement les yeux écarquillés en ce moment je suppose : « Mais qu’est-ce qu’ils racontent ? » et bien ce n’est pas nous qui le disons c’est une étude très sérieuse qui l’affirme. Cette étude a en effet montré que les femmes portant des chaussettes pendant les rapports sexuels avaient plus de facilités à atteindre l’orgasme et bien oui !
D’habitude nous déconseillons aux femmes de se délaisser, d’éviter d’être un vrai esquimau avec ses tonnes de vêtements et surtout avec ses chaussettes qui ne sont pas l’un des « must have » d’une femme sexy.
L’activation de l’amygdale et du cortex préfrontal, les partis du cerveau qui ont le contrôle sur les sentiments de la crainte et de l’anxiété et qui sont chargés d’avertir du danger explique cette réaction.
Ce syndrome dont les femmes sont plus victimes que les hommes est un héritage que nous avons reçu de nos ancêtres du temps de l’hibernation car à cette époque, la baisse de la libido et son augmentation avec les températures plus chaudes était l’assurance pour les femmes de tomber enceintes au bon moment et d’accoucher durant une période où l’enfant avait plus de chance de survivre.
La luminosité aussi serait en cause, les journées plus courtes, le ciel nuageux de l’hiver favoriserait cette baisse de la fréquence des rapports sexuels
« La majorité des études montrent que la fréquence des rapports est supérieure en été et à Noël. Elle est influencée par les phénomènes sociaux comme les vacances et les fêtes. » Explique le Dr Buvat.
Ce phénomène a été remarqué chez les femmes vivant dans des zones géographiques où existe un fort contraste de luminosité comme la Scandinavie et aussi chez les animaux dont l’activité sexuelle chutait pendant les périodes de luminosité réduite.
Donc toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête ou créer un truc sympa chez soi, un diner aux chandelles par exemple c’est recommandé pour avoir une bonne libido.
Evitez aussi les kilos en trop, en hiver c’est bien connu, on a des boulimies de sucre, on mange plus, plus riche et plus gras, résultat on grossit plus facilement et les kilos en trop ce n’est pas sexy.
Toujours en cause à tout ceci, l’hibernation mais depuis le temps, il y’a eu une invention magique qui s’appelle le chauffage, plus besoin de faire des réserves en graisse, alors soit vous mangez moins, soit vous vous mettez au sport.
Bien que le froid ne soit pas du tout un élément suggestif et que tout ce qui a attrait à la chaleur l’est plus, comme l’explique le Dr Buvat : « une température basse ne joue pas sur le désir et le chauffage a révolutionné les choses : nous ne vivons plus les saisons comme nos ancêtres ! Et si la neige qui tombe ne prête pas forcément aux fantasmes, un feu de cheminée (avec ou sans peau de bête) ou un bain chaud à deux sont plus inspirants. ». En hiver il faut réinventer sa sexualité car tout est question d’imagination !
Par Jihène Sayari

DOSSIERS SPÉCIAUX