×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

(Vidéo) Que pourrait être la question qui a tant embarrassé Mohsen Marzouk sur DW ?

  • (Vidéo) Que pourrait être la question qui a tant embarrassé Mohsen Marzouk sur DW ?

Une photo de Mohsen Marzouk a été massivement relayée sur les réseaux sociaux ce jeudi 3 décembre. Le Secrétaire Général de Nida Tounes y est apparu en sueur et très embarrassé. En effet, Mohsen Marzouk a accordé une interview à la chaine allemande Deutsche Welle avec TIM SEBASTIAN dans son programme « Zone de conflit » où il a été interrogé sur plusieurs sujets dont celui des mafias en Tunisie. Visiblement le SG du Nida n’était pas à l’aise dès le début de l’interview, à savoir pourquoi.
“Le lien entre les contrebandiers et les terroristes est évident dans les zones frontalières de la Tunisie”, dit Mohsen Marzouk.
Dans l’interview avec DW, Marzouk a admis que la torture persiste encore dans les centres policiers, même si c’est de temps à autre, ajoutant que  le gouvernement tente de lutter contre le phénomène. « Il  faut du temps pour former les policiers pour qu’ils respectent les droits de l’homme et de leur apprendre à ne pas torturer, violer, maltraiter et se livrer à des abus sur les détenus »

« Une des tâches les plus importantes pour la Tunisie en ce moment est de combattre le terrorisme », déclare Marzouk dans l’interview. « Mais ce qui rend ce combat difficile est non seulement la grande quantité de jeunes radicalisés, mais aussi des lobbies de la mafia à l’intérieur de la Tunisie qui sont liés au terrorisme », ajoute-t-il.

C’est ainsi que son interviewer a rebondi sur cette phrase pour lui poser une autre question: « Connaissez-vous ces lobbies et mafias? Voilà ma question ». Et Marzouk répond: « Oui on en connait quelques uns ». Tim Sebastian en profite pour décrocher une information: « Qui sont-ils? Qui sont-ils? Vous avez la réponse et vous ne voulez pas la dévoiler ». Le regard fuyant, Mohsen Marzouk répond alors: « Ce n’est pas ma tâche de les dévoiler, c’est à la police de le faire, moi je suis un politicien ». Tenant bon à sa question, le journaliste insiste: « Mais vous venez de dire que la police tunisienne est incompétente et corrompue?! »

Une question qui a décidément très embarrassé Mohsen Marzouk qui, malgré l’insistance du journaliste, a tout fait pour la fuir.
Cliquez ici pour visualiser l’intégralité de l’interview.

DOSSIERS SPÉCIAUX