×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Il est passé où le pétrole ? Dans ta tête d'imbécile !

  • Il est passé où le pétrole ? Dans ta tête d'imbécile !

Par Ghalia Ben Brahim
L’ancien président de la République, Moncef Marzouki, voue une passion extrême pour le dossier des énergies, à savoir le pétrole et le gaz naturel, depuis sa défaite à l’élection présidentielle de 2014 face à Béji Caïd Essebsi. Au lendemain de son retour du Qatar, Marzouki a posté un statut sur sa page officielle Facebook dans lequel il a exprimé son souhait de voir la Tunisie divisée sur six districts (oui oui vous avez bien lu), et il a remis le sujet des énergies sur le tapis.
Quelques heures après ledit post, les Ligues de la protection de la Révolution – des Ligues dissoutes suite à plusieurs plaintes déposées à leur encontre dans des affaires d’extrême violence – ont organisé un rassemblement devant l’ETAP (Entreprise Tunisienne des Activités Pétrolières). Une protestation réclamant la ‘vérité’ sur le pétrole et le gaz tunisiens. Les protestataires ont demandé à ce que les autorités tunisiennes soient honnêtes et communiquent au peuple vers où ses richesses sont destinée… Oubliant, certainement, que l’ETAP est une société publique et qu’elle publie, régulièrement, ses activités dans le Journal officiel, Marzouki et compagnie se sont, de nouveau, lancés dans un  jeu dangereux pour l’unité et la solidarité du peuple tunisien.
N’ayant pas réussi sur le terrain, et cela devient une coutume pour l’équipe de Marzouki, le fan club de ce dernier s’est lancé dans une campagne Facebook des plus pathétiques: des profils Facebook inondent les différentes pages du réseau social  par le hashtag : il est passé où le pétrole. Toute personne sensée aurait de suite envie de répondre: dans ta tête de ****, mais nous, nous arrêterons, sur ‘dans ta tête d’imbécile’!
Dans le pays des dix millions d’experts en politique, en énergie, en sécurité, en terrorisme etc (comme le dit superbement bien le blogueur Big Trap Boy), on s’obstine à croire que la Tunisie dort sur des puits super riches en pétrole et en gaz naturel et on oublie les puits de bêtise et de conneries que nous mettons en réserve depuis des années.  Comment des personnes sensées peuvent-elles mener toute une campagne sans prendre le temps de vérifier les détails les plus vitaux du dossier? Ce genre d’incident nous mène à mieux comprendre plus d’un phénomène dont, entre autres, celui du terrorisme. Des personnes en recherche perpétuelle d’un leader, le seul critère demandé étant le populisme, Moncef Marzouki, roi de ce fléau, remporte le prix et devient le leader de ces gens en manque de chef.
Qu’ils mènent toutes les campagnes qu’ils veulent, de celle de l’homophobie à celle du pétrole, nous, nous continuerons à lutter, avec les moyens du bord bien-sûr, contre toutes ces formes de bêtise humaine.

DOSSIERS SPÉCIAUX