×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

#jenesuispasCharlie #jesuisCharlie…Tel n’est pas le hashtag !

  • #jenesuispasCharlie #jesuisCharlie…Tel n’est pas le hashtag !
  • AIMES PAR DES CONS
  • B6wygAICcAAyNkt
  • Hebdo-2
  • jenesuispas
  • jesuischarlie-20
  • hattab

#jenesuispasCharlie #jesuisCharlie…Tel n’est pas le hashtag !

 
Par Samantha Ben-Rehouma
2015 l’année du mouton (ou de la chèvre ou du bouc) selon l’astrologie chinoise. Le mouton c’est #jesuischarlie, la chèvre c’est la bande décimée de Charlie Hebdo et le bouc…émissaire c’est l’Islam.
7 janvier, jour où l’on a tué à dessein, jour où est devenu chèvre M.Séguin et jour où l’Islam est devenu malsain.

#jesuismoiettoitaistoi

La France, est-il bon de le rappeler, a du terreau (« made in Zemmour » et « made in Houellebecq ») on ne peut plus fertile (qui n’a de cesse de semer dans la tête du lecteur ou de l’auditeur la thèse musulmans = terroristes). Si bien que dès que l’on a appris cet abject attentat dans les locaux de Charlie Hebdo, la première réaction fut, bien évidemment, de pointer du doigt non pas la barbarie de l’acte mais de sommer les musulmans de se désolidariser (cf. les larmes de Rokhaya Diallo face aux accusations d’Ivan Rioufol dans On refait le Monde sur RTL).
Well, excuuuuuse me ?!! Après le 22 juillet 2011- date du carnage en Norvège commis par Anders Behring Breivik– a-t-on demandé à tous les chrétiens de se désolidariser de cet attentat ? Non. Pourquoi ? Parce que, de facto, chrétien ≠terroriste. Pourquoi ne demande-t-on pas aux juifs de se désolidariser de chaque frappe de l’armée israélienne, pendant qu’on y est ? Les exemples ne manquent pas mais, d’un, la liste est longue et de deux, ce n’est pas le sujet.
Vous n’avez pas honte (pour paraphraser Elkabbach) ? Verser votre ire alors que nous versions des larmes ! Si vous vouliez polémiquer pourquoi ne pas avoir parlé, alors, de ces « hyènes » qui se sont précipitées, le matin même, pour acheter Charlie en masse pour le revendre ensuite au prix d’or ? En fait, la première chose qui m’a traversé l’esprit après avoir entendu Sieur Rioufol, même si ce dernier a bien été remis à sa place par Xavier Couture, sont les mots de Kennedy « Ne priez pas pour une vie facile, mais priez pour être des hommes plus fort. »
Depuis quand doit-on se justifier, demander pardon pour des fautes commises par des obscurantistes qui ne représentent en rien l’Islam ? Il va de soi que les musulmans condamnent et pleurent les 17 victimes. N’avez-vous jamais lu John Donne pour savoir que la mort de tout homme me diminue, parce que j’appartiens au genre humain ? Doit-on rappeler que le policier qui gémit sur la vidéo et a été achevé d’une balle dans la tête par ces fous est musulman ?!! Doit-on rappeler que parmi Charb, Cabu, Wolinsky se trouvait aussi Mustapha Ourrad ? Doit-on souligner que grâce à un musulman des vies ont été sauvées au HyperCasher de Vincennes ? Autre chose : Yoav Hattab n’a pas été tué en Tunisie que je sache, alors, de grâce, arrêtez votre prosélytisme avec cette ISIS-pation d’identité à deux balles!

#jesuishypocrisie

Au-delà du DABDA -acronyme pour Denial Anger Bargaining Depression Acceptance (le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l’acceptance) et modèle processuel du deuil selon Elizabeth Kübler-Ross– une remise en question s’impose. Celle-là même, d’après Jane Turner, qui doit avoir lieu tous les dix ou quinze ans.
Le 11 septembre 2001 a été le casus belli pour déclarer la guerre à tous les pays refusant l’hégémonie américaine.
La France, elle, a su gérer depuis le début cet attentat (48h pour venir à bout des assassins lorsqu’en Tunisie pour les assassins de Belaïd et de Brahmi, c’est toujours « Catch me if you can »). Même si, comme l’a rapporté le Washington Post en 2011, la France a armé les rebelles libyens et que Hollande se sent « outré » par cette attaque (mais bon qui ne le serait pas ?), il doit se mettre en tête que le chien mord souvent la main de celui qui le nourrit. Pendant des années, le gouvernement français a préconisé et présidé l’armement de groupes terroristes dans le monde arabe, et ce, afin de réorganiser l’ensemble de ces nations en fonction de leurs propres intérêts géopolitiques et économiques. Pourtant le 11 septembre, choc planétaire, est un des exemples type du retour de bâton lorsque l’on utilise le terrorisme comme stratégie militaire. Ben Laden n’a-t-il pas été formé au terrorisme par l’armée des Etats-Unis lors de la guerre du Golfe en 1991 ? L’IRA n’a-t-elle pas été financée en grande partie, dans les années 1970 et 80, par l’allié de la Grande-Bretagne, les Etats-Unis ?

#charliehumour

Charlie l’impolitiquement correct (mais ça, c’était avant) devenu via un hashtag le politiquement correct.
Charlie ou le « deux poids, deux mesures » qui nous démontre que les pertes humaines ne sont pas toutes les mêmes (#IamNigerian#IamSyrian).
Charlie qui peinait à vendre, au bord du gouffre financier, tiré maintenant à 5 millions d’exemplaires avec, à la une, le prophète Muhammed (dont la représentation n’a jamais été interdite dans le Coran mais juste par des ulémas) comme quoi une bulle ça ne manque pas d’air même si on lui tire dessus!
Charlie ou « Le Roi se meurt » de Ionesco, farce métaphysique, encensé par ceux-là mêmes qui le critiquaient et qui maintenant scandent « je suis Charlie » et qui marchent au bras d’Hollande au nom de la liberté, de la tolérance, de la laïcité et finissent leur marche dans un lieu de culte …c’est juste de l’humour noir !
Charlie Hebdo, martyr de la liberté d’expression par ceux-là même qui croyaient finir en martyr de la religion, aura réussi ce « Lève-toi et marche », et maintenant que tout est pardonné et que Lavrov, Netanyahu, Lieberman et Bongo ont défilé pour la liberté d’expression #jesuischarlie, on se dit juste heureusement qu’ils n’ont pas tués les gars de l’usine « OMO »!
 

DOSSIERS SPÉCIAUX