×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Pour que les devoirs ne tournent pas au pire

  • Pour que les devoirs ne tournent pas au pire

 

 

Pour que les devoirs ne tournent pas au pire


Les devoirs ou les « homeworks » de vos enfants sont souvent une source de conflit, alors comment s’y prendre pour que les devoirs ne tournent pas au pire ?
La psychologie nous donne la réponse, il faut d’abord réussir à établir un rituel, généralement les enfants sont demandeurs et ils ont ainsi besoin de prendre une période de repos pour se détendre après l’école et devenir plus disponibles pour leurs leçons.

Il est conseillé que la période de pause s’étale de deux à trois heures, après l’école, d’autre part il est important que les parents réservent chaque jour aux devoirs une plage horaire limitée – par exemple, de 18 heures à 19 h 30 – et proportionnelle à la quantité de travail.

Scientifiquement le cerveau anticipe l’accomplissement d’une tâche réalisée à heure régulière, il est de ce fait plus efficace, il est vérifié que ce cadrage évite que l’enfant s’y mette trop tard où il est moins performant ainsi il favorise la concentration et lui permet d’apprendre comment gérer son temps.

D’autre part les parents doivent éviter de mettre leurs enfants sous pression, une ambiance tendue égale une source de démotivation et parfois d’anxiété scolaire sans doute :  les devoirs ne sont qu’un temps d’apprentissage et de vérification des acquis.

Enfin il est important d’aider votre enfant à organiser son  travail, mais vous devez éviter de donner des exercices supplémentaires… ou de les faire à sa place, l’idéal reste d’intervenir uniquement s’il le souhaite…

Ali Khezami


DOSSIERS SPÉCIAUX