×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Silence, on viole !

  • Silence, on viole !

Silence, on viole !

Par Sally Albright
Depuis mercredi, c’est un court métrage intitulé « Je suis à l’heure » en lice pour le Festival du Film Nikon qui crée le buzz sur le Net.
« Montrer l’immontrable » voilà ce qu’Isabelle Quintard a sûrement voulu faire avec ce film en abordant ouvertement non seulement la question du viol dans les transports en commun mais surtout (et là c’est pire !) celle de la « non assistance à personne en danger ».
Ce qui fait froid dans le dos ce n’est pas tant ce court métrage – où un jeune cadre prend le métro pour aller à son entretien et ferme les yeux sur l’atroce scène de viol qui se déroule devant ses yeux qu’il préfère clos- c’est que cette fiction est inspirée de faits réels (based on a true story comme disent les films). Rappelez-vous : c’était un mercredi soir, le 23 avril 2014, une jeune femme se fait agresser dans le métro de Lille dans l’indifférence totale, et là où cela devient pire que le court métrage et que la réalité dépasse la fiction, c’est que les autres passagers se sont réfugiés dans une autre rame ! INADMISSIBLE. INTOLERABLE.
Et si c était votre femme ou votre enfant comment réagiriez-vous?
En tous cas une chose est sûre : la voix du silence ne sera jamais la voie de la sagesse !

 
 
 

DOSSIERS SPÉCIAUX