×

UN JOUR UN TUBE : La Macarena a aussi une histoire politique

  • UN JOUR UN TUBE : La Macarena a aussi  une histoire politique

Tout l’été, « Femmes Maghrébines » vous propose de découvrir chaque jour une chanson qui a marqué l’été

Durant l’été 1996, la chanson « Macarena » a connu un succès fulgurant dans le monde entier. Aujourd’hui encore et sur tous les continents, tout le monde connaît sa chorégraphie par coeur. Retour sur la genèse d’un tube qui a traversé les frontières et les générations.

On doit l’origine de ce hit planétaire à deux chanteurs espagnols, originaires de la province de Séville. Spécialistes de la musique traditionnelle andalouse, Rafael Ruiz et Antonio Romero Monge forment le duo Los del Rio depuis les années 1960, sans connaître de réel succès. En 1992, alors qu’ils sont en tournée au Venezuela, les deux hommes assistent à une démonstration de flamenco. Inspiré par ce qu’il voit, Romero improvise alors quelques paroles pour encourager la danseuse qui se déhanche devant lui: “Dale a tu cuerpo alegría, Ma’dalena, que tu cuerpo e’ pa’ darle alegría y cosa’ buena ». Il ne le sait pas encore, mais le chanteur espagnol vient de poser les bases d’un des hits les plus populaires de l’histoire de la musique.

Sur la base de cette improvisation, le groupe écrit alors « Magdalena », une chanson parlant d’une femme du même nom. “Magdalena” deviendra rapidement “Macarena”, le titre originel étant le même qu’un morceau du chanteur espagnol Emmanuel. En 1993 sort ainsi la première version de “Macarena”, à la sauce rumba flamenca. Le titre va alors quelque peu voyager et connaître un petit succès dans les pays hispanophones, avant d’atteindre les Etats-Unis grâce aux touristes latino-américains qui l’emportent avec eux.
Mais la Macarena a une histoire politique, en tout cas elle a servi à des Politiques. Elle s’est invitée, par exemple, dans la campagne de Bill Clinton qui briguait alors son deuxième mandat. La Macarena était l’une de ses musiques phares pendant ses meetings. D’ailleurs, une vidéo reste de cette époque : on y voit Hillary Clinton, en plein congrès démocrate, qui se déhanche sur le tube.
Et le couple Clinton n’est pas le premier à avoir fait de la Macarena une arme politique. Lorsqu’elle sort dans une version plus rumba en 1993, elle accompagne la campagne du gouverneur Pedro Rossello, à Porto Rico.
La version la plus populaire est celle remixée par le groupe les Bayside Boys. C’est grâce à cette chorégraphie, inventée par la danseuse et chorégraphe américaine Mia Frye, que la Macarena devient disque de platine ou d’or dans de nombreux pays. C’est d’ailleurs le plus gros succès du groupe Los Del Rio. Selon la BBC, en 2003, soit huit ans après la sortie de la Macarena, les deux membres du groupe, Romero et Ruiz, auraient gagné 250.000 dollars grâce à cette chanson
En 2002, la chanson est classée à la première place des « 100 plus grands one-hit wonders » selon la chaîne musicale américaine VH1. Dès sa sortie, elle fut l’objet d’une flopée de reprises et reste aujourd’hui très ancrée dans la culture populaire. Plus de 25 ans après sa sortie, le titre fait encore danser les fêtards du monde entier qui, dès ses première notes, se préparent à exécuter sa chorégraphie transgénérationnelle.

DOSSIERS SPÉCIAUX