×

Tout ce qu’il faut savoir sur le lifting colombien dont tout le monde parle

  • Tout ce qu’il faut savoir sur le lifting colombien  dont tout le monde parle

Après les injections de lèvres, le microblading, le microneedling, une nouvelle tendance beauté fait son entrée. On l’appelle lifting colombien parce que le procédé est à l’origine de la Colombie. Ce pays est particulièrement reconnu pour ses diverses techniques d’augmentation des fesses. Mais dans ce cas-ci, on utilise un procédé non invasif: le vaccum therapy.
Le lifting colombien est un traitement esthétique qui vise à donner plus de volume aux fesses et/ou aux hanches. C’est un traitement qui ne nécessite pas de chirurgie. Il est donc non invasif. Pour faire un lifting colombien, le praticien applique une ventouse sur la zone à traiter. Cette ventouse va exercer une aspiration. C’est pour cela qu’on parle de vacuum, qui veut dire aspirateur en anglais .
Le traitement draine les tissus adipeux, ce qui va raffermir la peau, enlever la peau d’orange et la cellulite, ainsi que rehausser rapidement la zone. La ventouse aspire la graisse qui est profondément enfouie dans les tissus, ce qui va créer davantage de volume dans la fesse, et ce très rapidement. De plus, la production de collagène est accélérée, ce qui donne plus d’élasticité à la peau
Outre leurs fesses et leurs hanches, certaines femmes utilisent aussi cette technique sur leur ventre et leur poitrine. Si un résultat est immédiat dès la première séance (1h30), il est recommandé d’en faire six à raison d’une à maximum deux par semaine. Pour garder un galbe bien rebondi après les vacances, une séance d’entretien est conseillée tous les six mois

DOSSIERS SPÉCIAUX