×

Tarek Ben Ammar représentera le cinéma arabe à l’Académie des Oscars

  • Tarek Ben Ammar représentera le cinéma arabe à l’Académie des Oscars

Les organisateurs des Oscars ont annoncé mardi qu’ils avaient invité 819 nouveaux membres et dépassé l’objectif de diversifier les effectifs du groupe d’ici 2020.

Il y a quatre ans, l’Académie s’est fixé pour objectif de doubler le nombre de membres féminins et celui des communautés sous-représentées après que les organisateurs ont été critiqués pour avoir prétendument discriminé les acteurs noirs pour les prix les plus prestigieux en 2015.
En conséquence, la classe de 2020 est constituée de 45% de femmes et la moitié de la classe entière réside en dehors des États-Unis.
Le chef de la direction de l’Académie, Dawn Hudson, a déclaré: «Nous sommes très fiers des progrès que nous avons réalisés pour dépasser nos objectifs initiaux d’inclusion fixés en 2016, mais reconnaissons que la route à parcourir est longue. Nous nous engageons à maintenir le cap. »
« Nous avons toujours embrassé des talents extraordinaires qui reflètent la grande variété de notre communauté cinématographique mondiale, et jamais plus que maintenant », a déclaré le président de l’Académie David Rubin dans un communiqué.
Découvrez la liste d’artistes du monde arabe qui sont devenus de nouveaux ajouts à la composition de l’Académie en 2020.
Réalisateurs:
Mai Masri
Depuis les années 1980, le réalisateur originaire d’Amman a apporté le sort des Palestiniens sur les grands écrans. Son dernier film 3000 nuits , présenté au Festival international du film de Toronto en 2015, raconte une femme donnant naissance à son fils dans une prison israélienne.
La musique
Khaled Mouzanar
Le producteur de musique de Caramel, où allons-nous maintenant? et Capharnaüm , Khaled est marié à la réalisatrice Nadine Labaki. Il a également été coproducteur du film Capernaum, nominé aux Oscars .
Courts métrages et longs métrages:
Meryam Joobeur
La réalisatrice tuniso-américaine a été nominée pour un Oscar dans la catégorie court-métrage pour son court métrage Brotherhood.
Mounia Akl
Le court-métrage révolutionnaire du cinéaste libanais Submarine a été sélectionné au 69e Festival de Cannes, présenté au Festival international du film de Toronto et a remporté le Prix du jury au Festival international du film de Dubaï.
Ahmad Saleh
Le film de fin d’études du cinéaste d’origine saoudienne intitulé Ayni a remporté la médaille d’or de l’animation étrangère aux Student Academy Awards 2016.
Écrivains
Najwa Najjar
Les débuts de réalisateur de l’écrivain palestinien-jordanien Pomegranates and Myrrh ont été projetés dans divers festivals de films internationaux prestigieux.
Du son
Rana Eid
Considéré aujourd’hui comme un joyau de l’industrie cinématographique libanaise, le dernier travail du monteur sonore comprend Ismaii de Philippe Aractingi . Elle enseigne actuellement le son pour le cinéma à l’Université Saint Esprit de Kaslik.
Cadres
Tarak Ben Ammar
Le franco-tunisien Tarak Ben Ammar a produit American Skin .
Documentaire:
Salem Brahimi
Le film du réalisateur algéro-britannique Let Them Come a été présenté au Festival international du film de Toronto 2015 et a remporté le Prix spécial du jury Muhr Feature Award au Festival international du film de Dubaï en 2015.
Ali Essafi
Le premier général du scénariste marocain , Nous Voila! (General, Here We Come!) A remporté le prix spécial du jury au Festival du film de Namur.
Miranda Yousef
Le réalisateur américano-égyptien et un monteur acclamé ont travaillé sur des films comme The New Bauhaus et Troubadours).
Malek Bensmail
Le film franco-algérien du réalisateur La Bataille d’Alger, un film dans l’histoire a été projeté dans des festivals du monde entier et a remporté de nombreux prix.
Tala Hadid
House in the Fields , le dernier film du réalisateur irako-britannique, raconte la vie d’une communauté amazighe rurale isolée dans les montagnes du Haut Atlas. Elle est une réalisatrice et productrice primée.
Rima Mismar
Actuellement directeur exécutif du Fonds arabe pour les arts et la culture, le producteur libanais a été membre du jury de plusieurs festivals de cinéma.
Hajooj Kuka
Le premier film du réalisateur soudanais Akasha a été présenté au Festival du film de Venise en 2018.

DOSSIERS SPÉCIAUX