×

Vers une Révolution Culturelle Citoyenne

  • Vers une Révolution Culturelle Citoyenne

Le ministère des affaires culturelles publie un livre sur « La Réforme des Politiques Culturelles en Tunisie 2016-2019 : Vers une Révolution Culturelle Citoyenne »

Dans une démarche prospective tendant à promouvoir l’action culturelle et la création artistique en Tunisie au cours des années à venir le Ministère des Affaires Culturelles vient d’éditer un ouvrage en arabe et en français intitulé : « La Réforme des Politiques Culturelles en Tunisie 2016-2019 : Vers une Révolution Culturelle Citoyenne ». Composé de 53 pages cet ouvrage présente notamment une brève introduction des réalisations gouvernementales tout en mettant en exergue l’évolution des indicateurs de développement culturel dans diverses régions et dans tous les secteurs de la culture.

En préface de cet ouvrage de référence M. Mohamed Zinelabidine, Ministre des Affaires Culturelles a fait savoir qu’« Une politique culturelle rigoureuse ne tient jamais aux bonnes intentions, encore moins aux idées générales. Mais plutôt à un cadre de vision et de réalisation qui intègre les objectifs, les programmes, les stratégies de mise en œuvre et les moyens matériels et humains pour y parvenir. »

Le Ministre a rappelé dans ce sens que : « La Tunisie La Tunisie a connu en 2011 une Révolution citoyenne qu’il est bien temps de traduire culturellement, et c’est ce que nous avons fait. La politique culturelle citoyenne, c’est surtout le devoir de l’Etat à assurer la démocratie, la pluralité, la liberté et la dignité. » ajoutant « Tout principe de Révolution citoyenne implique une conscience des enjeux de la culture pour changer les mentalités, conscientiser l’invention, l’innovation et la créativité comme moteurs des mutations sociales, esthétiques, économiques, démocratiques…. C’est pourquoi, le ministère des affaires culturelles a choisi pour credo  » La Culture, un Droit partout et pour tous » pour mieux exprimer le devoir de l’Etat à assurer le droit citoyen, la liberté d’expression, le droit à l’entreprenariat citoyen, la participation au changement local, la prise de décision collégiale et concertée…de manière à ce que les deniers de l’Etat reviennent au citoyen, d’abord et avant tout, qui en dispose pour changer sa réalité, et celle de sa cité, à travers les établissements publics et indépendants, la société civile et surtout la décentralisation et la mise en exergue de la diversité régionale en terme d’attributs substantiels de la culture et du patrimoine ».

Le Ministre a rappelé à cet égard que la grande réforme de la politique culturelle en Tunisie depuis 2016 et à l’aune de 2020 a tenté de traduire le principe du droit à la culture en réalité pérenne et inclusive de construire une culture citoyenne à travers la démocratie participative, de consacrer la décentralisation culturelle et la gouvernance locale dans les différents domaines des arts, des lettres et du patrimoine, de renforcer la contribution de la culture au développement intégral et à l’emploi de valoriser le patrimoine, les sites et les monuments dans le but d’optimiser leur apport au développement humain, civilisationnel et économique, et d’œuvrer à mettre en évidence le leadership tunisien dans le domaine culturel aux niveaux régional et international.

Ces objectifs a fait savoir le Ministre ont été réalisés par le biais de programmes nationaux, de programmes spécifiques et de programmes de leadership et d’accompagnement :

I/ LES PROGRAMMES NATIONAUX

– Le programme national  » Tunisie, Cités des Arts », Le Programme national « Tunisie, Cités des Civilisations », Le Programme national « Tunisie, Cités des Lettres et du Livre », Le Programme national pour l’Entreprenariat Culturel, les Industries Créatives Culturelles et l’Innovation Technologique et Le Programme national, pour une Nouvelle Génération de Jeunes investisseurs et innovateurs.

II/ LES PROGRAMMES SPECIFIQUES

– La Saison de la Culture insulaire, La Saison de la Culture forestière, La Saison de la Culture ouvrière, La Saison de la Culture transfrontalière, La Saison de la Culture du Sud et du désert, La Saison de la Culture sociale et solidaire destinée aux quartiers à forte densité démographique et aux régions rurales, La Saison de la Création carcérale et la Saison de la Culture des handicapés et aux besoins spécifiques

III/ PROGRAMMES DE LEADERSHIP ET DE SOUTIEN

La Diplomatie culturelle et leadership régional, les Industries culturelles et créatives, les Droits d’auteur et droits voisins, la Gouvernance du secteur de la culture, les Réformes législatives dans le domaine culturel, La Création des grandes institutions culturelles, le Développement du réseau d’équipements publics régionaux et réhabilitation des institutions culturelles, le Partenariat entre les ministères et action horizontale du gouvernement, et le Développement de l’administration culturelle numérique.

IV/ LES SECTEURS ARTISTIQUES

Le Fonds pour la promotion de la création littéraire et artistique, Les événements et festivals internationaux et le programme national de mise en valeur des sites et du patrimoine.

DOSSIERS SPÉCIAUX