×
  • The Mirage Hammamet
  • Marriott Sousse
  • ATB
  • Banque de Tunisie et des Emirats

Le Maghreb au coeur du Festival international du film oriental à Genève !

  • Le Maghreb au coeur du Festival international du film oriental  à Genève !

La neuvième édition du Festival international du film oriental de Genève (FIFOG) aura lieu du 4 au 13 avril 2014, à Lausanne, Versoix (Suisse) ainsi qu’en France. Une centaine de films dans une vingtaine de lieux différents, seront diffusés lors du festival qui contient sept compétitions dans plusieurs catégories.

La Tunisie à l’honneur

Plus de 10 courts et longs métrages tunisiens ainsi que des films documentaires seront présentés dans la compétition officielle et dans les sections parallèles.

Aussi bien dans la compétition des longs métrages, le film tunisien sera présent après avoir sélectionné le film  « Nesma » de Homeida Béhi, pour figurer parmi les 10 films en lice.

Toujours avec la Tunisie, et dans la catégorie documentaire, deux films ont été retenus parmi 11 créations en compétition, à savoir « Boxe avec elle » de Latifa Robbana Doghri et Salem Trabelsi et »1,2,3…5,6,7… » de Bilel Bali.

« Peau de colle » de Kaouther Ben Hana et « Zakaria » de Layla Bouzid seront en lice dans la catégorie des courts métrages qui comporte 12 œuvres.

En compétition pour le « Prix de la critique », le film « Affreux, cupides et stupides » de Brahim Letaief.

Le cinéma algérien  et marocain au coeur de la compétition!

Le cinéma algérien se place aussi au cœur de sa programmation. Lors de cette nouvelle édition une dizaine de films algériens seront proposés et deux autres sont en compétition.

Tout d’abord « L’Heroïne » du réalisateur Cherif Aggoune en compétition dans la catégorie longs-métrage. Ainsi que « Les Pieds sur Terre » du réalisateur Amine Hattoudans la catégorie courts-métrage.

Le cinéma marocain est également présent lors de cette compétition. Dans la catégorie longs-métrages « C’est eux les chiens » de Hicham Lasri et « Femme écrite » de Lahcen Zinoun. Dans la catégorie courts-métrages « De l’eau et du sang » de Abdulilah El Jawahiri. Enfin dans la catégorie prix de la critique, « Behind closed doors » de Mohammed Bensouda.

DOSSIERS SPÉCIAUX