×

La mobilisation internationale contre la guerre israélienne à Gaza continue.

  • La mobilisation internationale contre la guerre israélienne à Gaza continue.

 

Des manifestations et des rassemblements de solidarité avec les Palestiniens ont eu lieu dans plusieurs villes arabes et du monde entier pour dénoncer la guerre israélienne en cours dans la bande de Gaza, une guerre qui a causé des milliers de morts, des blessés et des destructions massives. Les manifestants appellent à mettre fin à la guerre et à la nécessité de fournir de l’aide aux habitants assiégés de Gaza.

 

En Mauritanie, des partis politiques et des militants ont organisé des rassemblements simultanés devant les ambassades occidentales à Nouakchott pour condamner la guerre menée par Israël à Gaza et demander son arrêt immédiat. Les manifestants ont déploré le silence arabe et islamique face aux atrocités commises à Gaza, y compris le meurtre de civils, les attaques ciblées et les bombardements d’infrastructures médicales et de quartiers résidentiels.

 

En Jordanie, notamment à Amman, des manifestations ont été renouvelées avec des slogans dénonçant les crimes israéliens, et les manifestants ont brandi les drapeaux palestiniens en signe de soutien à la résistance.

 

En Tunisie, la campagne nationale contre la normalisation a organisé un rassemblement devant le Parlement durant la séance générale visant à adopter une loi interdisant la normalisation avec l’entité sioniste. Les participants ont hissé le drapeau palestinien en signe de condamnation de l’agression israélienne à Gaza et ont scandé des slogans tels que « Pas de reconnaissance de l’entité sioniste » et « Le peuple demande l’interdiction de la normalisation ».

 

En France, des centaines de militants, y compris des membres de la communauté arabe et musulmane, ont manifesté à Paris pour condamner les crimes israéliens contre les Palestiniens et les bombardements incessants sur Gaza.

 

À Toulouse, en France, des dizaines de manifestants ont exprimé leur soutien à la Palestine et leur rejet de l’agression israélienne, appelant à mettre fin à la guerre qui a causé des milliers de morts, y compris des enfants et des femmes.

 

En Afrique, des manifestations de solidarité avec Gaza ont eu lieu, notamment au Ghana, où les manifestants ont levé les drapeaux palestiniens et ghanéens, avec des slogans tels que « Non à la guerre » et « Soutenez les Palestiniens ».

 

Aux États-Unis, des dizaines de juifs américains se sont joints à d’autres protestataires pour exiger l’arrêt des hostilités à Gaza et condamner l’utilisation de l’identité juive dans la guerre contre les Palestiniens. Ils ont également dénoncé les décès de plus de 9000 Palestiniens à ce jour en raison de la guerre israélienne à Gaza.

 

Au Royaume-Uni, les organisations « Sauvez les Enfants » et « Oxfam » ont appelé le gouvernement britannique à appeler à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza. Elles ont organisé un rassemblement devant le ministère des Affaires étrangères et ont remis une pétition signée par des centaines de milliers de personnes, exhortant le gouvernement à protéger les civils à Gaza et en Israël en appelant à un cessez-le-feu.

 

Enfin, des dizaines de manifestants se sont rassemblés à la gare centrale de Birmingham au Royaume-Uni pour demander l’arrêt de la guerre menée par Israël à Gaza, brandissant les drapeaux palestiniens et scandant des slogans hostiles aux massacres et aux bombardements continus dans la région.

DOSSIERS SPÉCIAUX