×

Kairouan Célèbre le Mawled al-Nabawi entre Joie et Dévotion.

  • Kairouan Célèbre le Mawled al-Nabawi entre Joie et Dévotion.

 

Située au cœur de la Tunisie, la ville de Kairouan accueille chaque année avec une hospitalité chaleureuse des visiteurs venant de tous les coins du pays et d’horizons divers pour célébrer le Mawled al-Nabawi.

 

Dans le monde musulman, le 12e jour du mois de Rabi’ al-Awwal, selon le calendrier lunaire (cette année le 28 septembre), est l’occasion de commémorer la naissance du prophète Mohamed (paix et salut sur lui). En Tunisie, Kairouan, qui est la quatrième ville sainte de l’Islam et la première du Maghreb, est au centre de cette célébration.

 

L’ambiance qui règne à Kairouan est à la fois festive et spirituelle, avec des milliers de visiteurs participant à diverses festivités pour honorer la naissance du Prophète Mohamed. Ils apprécient les spectacles variés, des chants soufis dédiés au Prophète, qui résonnent au mausolée d’Abou Zomaâ el-Balawi (un compagnon du Prophète), ainsi que les événements spirituels, culturels, artistiques et commerciaux.

 

La dimension spirituelle de cette fête est essentielle. La célébration de la naissance du Prophète dans une atmosphère joyeuse et une fervente dévotion est une tradition solidement ancrée à Kairouan depuis de nombreuses années. Les fidèles affluent vers les mosquées et les mausolées, en particulier la mosquée Okba Ibn Nafaa, un monument de l’époque aghlabide. À la mosquée du Barbier, où repose Abou Zomaâ el-Balaoui, qui aurait conservé quelques poils de la barbe du Prophète, les Tunisiens le nomment affectueusement « Sidi Sahbi ».

 

Pendant le Mawled, certains fidèles venant de régions éloignées restent plusieurs jours, organisant des veillées de prière et de recueillement la nuit. Les lieux saints résonnent alors des versets du Coran, des prières, des invocations religieuses et des chants de louange à Dieu et au Prophète.

 

Dans les rues et les quartiers de la ville, des troupes folkloriques créent une atmosphère mystique à travers des cortèges rythmés par des chants soufis, accompagnés des parfums de l’encens. C’est un spectacle authentique qui s’offre aux visiteurs.

 

Outre l’aspect spirituel, la commémoration de la naissance du Prophète à Kairouan dynamise l’économie et la vie culturelle de la ville. Elle met en avant le riche patrimoine artisanal et culinaire de la région, avec des spécialités telles que le fameux pain kairounais, les plats traditionnels et les délicieuses pâtisseries, notamment les Makroudhs.

 

Des expositions-ventes de produits artisanaux kairouanais, d’habits traditionnels, des spectacles de lanternes, de fantasia et de cavaliers Zlass animent la ville tout au long de la célébration du Mawled.

 

Le ministre tunisien du Tourisme, Mohamed Al-Moez Belhassine, a souligné que près d’un million de visiteurs se sont rassemblés à Kairouan pendant les festivités, créant ainsi une dynamique économique et favorisant le tourisme local et religieux.

 

Le marché du Mawled est donc une période économiquement significative pour les petits commerçants qui étalent leurs produits le long des routes et des rues près du sanctuaire d’Abou Zomaâ el-Balawi ainsi que dans d’autres quartiers de la ville. C’est une opportunité pour des milliers d’artisans locaux et de petits producteurs de mettre en avant leurs produits, attirant ainsi non seulement les croyants, mais aussi les visiteurs en quête de découvertes culturelles.

DOSSIERS SPÉCIAUX