×

Des chercheurs ont reconstitué le visage d’une femme ayant vécu il y a 43 000 ans.

  • Des chercheurs ont reconstitué le visage d’une femme ayant vécu il y a 43 000 ans.

 

Une équipe internationale de chercheurs a réussi à reconstituer le visage d’une femme qui a vécu en Europe centrale il y a 43 000 ans. En utilisant des études et la technologie 3D, les scientifiques ont réussi à séquencer le génome de « Zlatý kůň » et à reconstruire ses restes fossilisés.

 

Le projet du « Génome humain » s’est achevé il y a 20 ans, mais les scientifiques peuvent maintenant séquencer le génome d’individus ayant vécu bien avant notre ère. Une équipe de chercheurs internationale a examiné les restes d’une femme datant de 41 000 avant J.-C., trouvés en 1950 dans les grottes de Koněprusy en République tchèque. Surnommée « Zlatý kůň » en raison de la crête rocheuse qui abritait la cavité, cette découverte attire l’attention des scientifiques depuis 70 ans. L’étude des restes fragmentaires, notamment le crâne et quelques os, offre des pistes pour comprendre l’implantation de l’Homo sapiens en Europe.

 

Les travaux sur Zlatý kůň représentent une avancée majeure, car cette femme du Paléolithique supérieur possède le génome le plus ancien séquencé en Eurasie à ce jour. Cela aide à en apprendre davantage sur les migrations à cette époque. L’analyse de son génome montre que 3 % de son ADN est similaire à celui des Néandertaliens, suggérant des interactions entre les deux groupes.

 

Grâce au séquençage du génome de Zlatý kůň, les chercheurs ont pu établir une sorte d’arbre généalogique ancestral et reconstituer son visage en 3D en utilisant diverses études et fossiles du Paléolithique. Cette reconstitution montre un visage qui date de 43 000 ans.

 

La reconstruction du visage de Zlatý kůň a nécessité du temps et des ressources, en raison de la fragilité des restes. En comparant les données avec d’autres individus et grâce à la tomographie, les scientifiques ont réussi à reconstruire son crâne partiellement détruit.

 

Les travaux publiés en juillet 2023 ont permis de comparer les caractéristiques physiques de Zlatý kůň avec d’autres individus pour mesurer la structure de son crâne et reconstituer son visage. Ce processus avait déjà été utilisé pour reproduire le visage de Toutankhamon en 2022. Avec les avancées de la simulation 3D, la reconstitution des visages de nos ancêtres ne fait que commencer.

 

 

 

 

DOSSIERS SPÉCIAUX