×

JCC: Ouverture officielle de la session Néjib Ayed

  • JCC: Ouverture officielle de la session Néjib Ayed

Le coup d’envoi des Journées Cinématographiques de Carthage a été donné ce soir samedi 26 octobre 2019 (Session Néjib Ayed) sur du Théatre de l ‘Opéra à la Cité de la Culture de Tunis en présence des invités,artistes,professionnels et passionnés du septième arts, en présence d’un très grand nombre de cinéastes, producteurs, actrices et acteurs africains, arabes, européens, asiatiques et latino-américains tous.
La soirée placée sous le signe de l’hommage mais également de la fête du cinéma a été présentée par l’acteur tunisien Ahmed Hafiéne.
En brillant maître de cérémonie. Ahmed Hafiéne a présenté les différents volets du festivals ,les jurys ,les films en compétition et les différentes sections.
La soirée a été animée par plusieurs performances artistiques de l ‘artiste Sabry Mosbeh et une troupe traditionnelle Japonaise.
Une vidéo, compilation d’images du regretté Néjib Ayed Directeur général disparu des JCC a été projeté en hommage inaugural à cette cérémonie d ‘ouverture.
Les hommages ont été le fil conducteur de la soirée .Ainsi Hassen Daldoul ,compagnon de route de feu Nejib Ayed et premier producteur indépendant du cinéma arabe a remis un “Tanit d’or “ aux enfants de Nejib Ayed: Ahmed et Nadia Ayed,en signe de reconnaissance de son engagement pour le cinéma ,et de son combat incessant pour la culture,en les incitant à reprendre le flambeau et marcher sur les pas des aînés.
Le deuxième temps de l’hommage était consacré au autres disparus de la scène artistique arabe tunisienne et africaine,parmi lesquels Chawki Mejri,Ezzat Abou Aouf,Jocelyne Saab..
Le maître de la cérémonie a également présenté les 15 membres des trois jurys .
Alain Gomiz ,président du Grand Jury ,accompagné de Fukada Kodji le réalisateur japonais,de l ‘acteur algérien Hassan Kachach,du réalisateur tunisien Mahmoud Ben Mahmoud,de la réalisatrice marocaine Meriem Ben Mebarek avec la cinéaste Tsitsi Dengarembega et la réalisatrice libanaise Yasmin Khallat.
Le jury documentaire présidé par Jérôme Gary se compose de la critique congolaise Djia Mombo ,du critique camerounais Jean Marie Teno,de l homme de théâtre tunisien Mohammed Madouini et du directeur photo et réalisateur égyptien Mohamed Siam.
Pour juger la première oeuvre le jury présidé par le producteur palestino-suédois et directeur du festival international du cinéma arabe de Malmö,Mohamed Keblewi, se compose de la réalisatrice et actrice tunisienne Anissa Daoued et du cinéaste Rwandais Joel Karekezi .
Aprés cette présentation,La cantatrice chilienne Marta Contreras Cáceres a interprété “ Gracia la Vida “ véritable hymne à la vie de Mercedes Sosa,comme un clin d’oeil à la “Présente Absence” de feu Néjib Ayed..
Dans son allocution Madame Chiraz Latiri ,directrice Générale du CNCI a rendu un hommage vibrant à Nejib Ayed ,à sa passion et à son dévouement au cinéma,qu’il a su transmettre à tous ceux qui ont travaillé avec lui 3 ce soir il est parmi nous ,et il le sera durant tout le festival par l’énergie et l’amour du cinéma qu’il nous a légué “ a ajouté madame Laatiri.La directrice Générale du CNCI a également remercié tous les invités,cinéastes producteurs ,partenaires des JCC 2019 en leur souhaitant un bon festival.
En fin de discours, la directrice !générale du CNCI a déclaré ouvertes ,les Journées Cinématographiques de Carthage 2019 Session Nejib Ayed.

La cérémonie a laissé place à la projection du film d’ouverture , du dernier opus de Nouri Bouzid « Les épouvantails ». Le long métrage de 97 minutes ,présenté en première mondiale à la Mostra de Venise. Le film est interprété par Nour Hajri, Afef Ben Mahmoud, Joumen Limam, Sondos Belhassen, Mehdi Hajri, Fatma Ben Saidane, Nooman Hamda et Ghanem Zrelli.

DOSSIERS SPÉCIAUX